En quoi une assurance-épargne pour votre (petit-)enfant est-elle une bonne idée ?
Partagez
En savoir plus sur ces assurances?

En quoi une assurance-épargne pour votre (petit-)enfant est-elle une bonne idée ?

 

​La communion ou fête laïque est l'occasion idéale d'offrir à votre enfant ou votre petit-enfant un cadeau original et de valeur sous la forme d'une assurance-épargne. Naturellement, rien ne vous empêche de choisir un autre moment.

​En offrant une assurance-épargne à votre enfant ou votre petit-enfant, vous optez résolument pour son avenir. Vous constituez en effet progressivement un capital qui lui permettra de prendre un bon départ dans la vie.

De plus, une assurance-épargne offre de nombreux autres atouts :

  • Une assurance-épargne constitue une alternative de qualité aux cadeaux matériels que votre (petit-)enfant reçoit au moment de célébrer sa communion ou sa fête laïque. De plus, ce cadeau de valeur s’inscrit aussi dans la durée : votre enfant ou petit-enfant recevra en effet un beau capital (à son 21e anniversaire, par exemple).
  • En règle générale, les assurances-épargne offrent un rendement plus élevé que les comptes d’épargne. Il s’agit en effet d’une assurance de la branche 21, synonyme de rendement sûr et certain :
    • protection du montant de l’épargne
    • rendement annuel garanti
    • participations bénéficiaires annuelles éventuelles qui peuvent encore améliorer le rendement garanti (en fonction de la conjoncture économique et des résultats de l’assureur).
  • Vous pouvez désigner votre (petit-)enfant en tant que bénéficiaire. Le capital épargné sera alors directement reversé à l’enfant désigné. Vous déterminez vous-même (dans les limites fixées) la date d’échéance de l’assurance-épargne. Cette date peut donc coïncider avec son 21e anniversaire, mais cela peut tout aussi bien tomber le jour de son 24e anniversaire.
  • Vous épargnez le montant que vous désirez (le versement minimum est généralement de 30 euros) et quand vous le souhaitez. Vous avez la possibilité d’épargner un montant fixe tous les mois ou encore de verser une somme plus importante d’une seule traite. Vous pouvez également suspendre provisoirement vos versements – si vous éprouvez des difficultés sur le plan financier, par exemple – et vous remettre à l’œuvre par la suite.
  • Vous gardez le contrôle sur votre épargne et vous pouvez épargner en toute discrétion. Contrairement au livret d’épargne, une assurance-épargne est en effet à votre nom.
  • La structure d’une assurance-épargne (avec un preneur d’assurance, un assuré et un bénéficiaire) vous permet, en tant que (grand-)parent, parrain ou marraine, de garder le contrôle sur le capital épargné. Ce n’est pas le cas avec un compte-épargne bloqué jusqu’à l’âge de 18 ans. Lorsque l’enfant atteint la majorité, ce capital est en effet immédiatement mis à sa disposition.
Réduire

​Une assurance-épargne offre encore 2 avantages supplémentaires :

  1. Epargner pour votre (petit-)enfant est en quelque sorte un projet à long terme.
    Si votre assurance-épargne court pendant au moins 8 ans, vous ne payez pas de précompte mobilier*.
  2. Vous avez la possibilité d'inclure une couverture décès. Si vous décédez avant le terme de votre assurance-épargne, une cagnotte supplémentaire sera versée à votre (petit-)enfant en complément du montant que vous aviez épargné jusque-là.

* Pas de précompte mobilier sur le capital vie versé au terme, sur le capital décès, ni sur les rachats effectués après 8 ans.

Réduire