Partagez
En savoir plus sur ces assurances?

Les frais d’études supérieures de vos (petits-)enfants

Faites une évaluation correcte de ces frais et préparez-vous en fonction

Si vos (petits-)enfants font des études supérieures ou universitaires, la facture peut vite grimper. Frais d’inscription, livres, transport, kot, matériel, ordinateur portable… Autant de frais qu’il faut intégrer dans votre budget. Pour vous y aider : un outil pratique et une assurance.

Le coût exact des études supérieures dépend d’un grand nombre de facteurs. Il est donc difficile de formuler des affirmations générales. Les frais encourus dépendent également de l’orientation choisie. Les universités sont généralement plus onéreuses que les hautes écoles, et les établissements privés sont eux aussi en règle générale moins bon marché.
Toutefois, les étudiants moins aisés peuvent obtenir un emprunt ou une bourse afin d’assumer ces coûts.
Réduire

Voici un aperçu des frais dont vous devez tenir compte :

  • Frais d’inscription : ceux-ci varient en fonction de l’établissement, du nombre de crédits d’étude, etc. Le montant payé par les étudiants boursiers est moins élevé. Renseignez-vous sur le site de l’université ou de la haute école en question pour connaître le montant exact des frais d’inscription.
  • Livres, syllabis, etc.  : comptez en moyenne 400 euros pour ce poste de dépenses.
  • Frais de transport et/ou location d’un kot d’étudiant : en règle générale, les frais encourus par les étudiants en kot sont plus élevés que ceux des étudiants navetteurs. En moyenne, le loyer d’un kot oscille entre 300 et 350 euros, même s’il peut parfois grimper jusqu’à 500 euros dans certaines villes, comme à Bruxelles.   
    Les sociétés de transport proposent des formules d’abonnement préférentielles aux étudiants navetteurs. La carte Campus de la SNCB permet aux étudiants en kot d’effectuer leur trajet hebdomadaire à un tarif très avantageux. 
  • Matériel d’étude (quelques exemples : appareil-photo, matériel de dessin, instrument de musique, logiciels, etc.) : l’importance de ces frais dépend largement de la filière choisie. En raison du matériel qu’elles exigent, certaines études sont beaucoup plus coûteuses que d’autres.
  • Ordinateur portable.
  • Frais d’une connexion internet.
  • Coût des repas à la cantine de l’établissement scolaire.  
  • Voyages d’études, à l’étranger ou non.  
  • Frais de stages.
  • Coûts d’un éventuel séjour Erasmus à l’étranger.  
Réduire

Nombre de ces frais doivent déjà être payés dès les premiers mois de l’année académique. En tant que parent, vous devez garder à l’esprit que les mois de septembre et octobre s’avèrent bien souvent les plus coûteux. Les chiffres de la Ligue des Familles montrent qu’un enfant âgé de 18 ans ou plus et qui effectue des études supérieures coûte en moyenne 8830 euros par an. De cette somme, 1819 euros doivent immédiatement être payés, dès septembre.

Grâce à notre outil, vous pouvez calculer avec précision ce que coûteront les études supérieures de votre enfant. Mieux encore : si votre (petit-)enfant est encore loin d’avoir l’âge de se lancer dans des études supérieures, mais que vous souhaitez faire une projection des coûts futurs, l’outil peut également vous y aider.

Réduire

​Par ailleurs, certaines assurances peuvent s’avérer utiles pour garantir le financement des études de votre progéniture :

Réduire