Bon d'Etat ou assurance-placement de la branche 21
Partagez
En savoir plus sur ces assurances?

Bon d'État ou assurance-placement de la branche 21 ?

Comparez deux placements sûrs

Régulièrement, le Trésor émet un bon d'État belge. Mais quelles sont exactement les différences avec une assurance-vie de la branche 21, un autre placement sûr à long terme ?

Le 4 décembre 2014, le Trésor émettra un nouveau bon d'État. Pour la première fois, sa durée a été fixée à 10 ans. Le choix de cette durée plus longue par rapport aux huit ans habituels est justifié par le Trésor “par la volonté de proposer un taux un peu plus élevé”. Ce taux a été fixé à 1,10 %.

Il existe toutefois une alternative intéressante au bon d'État, à savoir l'assurance-placement de branche 21.

Quelles sont les différences entre un bon d'État et une assurance-placement de la branche 21

  • Souscription

    Branche 21 : vous pouvez souscrire et, dans la plupart des cas, effectuer des versements complémentaires quand vous le voulez.


Bon d'État : vous devez souscrire durant une période déterminée et il n'est pas possible d'effectuer des versements complémentaires.

  • Durée

    Branche 21 : au moins huit ans et un jour (pour éviter le précompte mobilier). 

Bon d'État : trois, cinq, huit ou dix ans. La durée est fixée à l'émission du bon d'État.

  • Rendement

    Branche 21 : taux garanti pour une longue période (le plus souvent huit ans).
    les intérêts ne sont pas versés chaque année, mais capitalisés : cela signifie que les intérêts sont ajoutés à la réserve épargnée et contribuent ainsi à l'accroissement de votre capital final. Vous recevez donc des intérêts sur les intérêts.

    ATOUT SUPPLEMENTAIRE : participation bénéficiaire possible. Si les taux à long terme augmentent, vous en profiterez à travers l'éventuelle participation bénéficiaire.

    Bon d'État : taux d'intérêt garanti sur l'ensemble de la durée. Pas de participation bénéficiaire.

 

  • Fiscalité

    Branche 21 : vous ne payez pas de précompte mobilier si vous conservez l'assurance pendant un minimum de huit ans et un jour.


Bon d'État : vous payez 27 % de précompte mobilier sur les intérêts.

  • En cas de décès

    Branche 21 : vous décidez vous-même du bénéficiaire de la réserve de votre branche 21 si vous décédez. Ce bénéficiaire est indiqué dans le contrat.


Bon d'État : vous ne pouvez pas choisir à qui reviendra la valeur de votre bon d'État. Celle-ci sera répartie entre vos héritiers légaux.

  • Disponibilité de votre argent

    Branche 21 : vous pouvez racheter partiellement votre assurance-placement de branche 21. Vous payez dans certains cas des frais de achat.
    Attention : en cas de rachat durant les huit premières années de votre contrat, vous devrez payer le précompte mobilier.


Bon d'État : vous pouvez vendre votre bon d'État en Bourse avant son échéance. Sa valeur dépendra alors du cours de Bourse.

  • Sécurité

    Branche 21 : protection jusqu'à 100.000 euros par preneur d'assurance en cas de faillite de la compagnie d'assurances. En raison des nombreux mécanismes légaux de protection, le risque qu'un assureur fasse faillite est toutefois particulièrement faible.


Bon d'État : pas de protection, mais le risque que l'État belge fasse faillite est extrêmement réduit.

 
Réduire