Grèce impact Grexit
Partagez
En savoir plus sur ces assurances?

Le Grexit éventuel met les marchés sous haute tension

Quelles sont les conséquences pour la Grèce, l'Europe et AG Insurance ?

​Chaque communiqué relatif à la crise grecque suscite la nervosité des marchés d'actions et d'obligations, ce qui démontre qu'une solution rapide est souhaitable. Si la Grèce devait décider de quitter la zone euro, l'impact serait gigantesque. Heureusement, AG Insurance n'a aucune raison de paniquer.

La nervosité qui règne sur les marchés est palpable, mais la situation est encore plus pressante pour les banques grecques. Celles-ci sont prises à la gorge, étouffées par les retraits massifs d'argent de la population grecque. Le secteur bancaire ne survit que grâce aux 86 milliards d'euros de crédits d'urgence accordés par la Banque centrale européenne (BCE).

 

Il est donc urgent de trouver une solution au problème grec. Le référendum décidé par Athènes ne fait pourtant que compliquer un peu plus encore une situation qui l'est déjà. Pour autant, nous restons convaincus qu'un compromis pourra voir le jour. Car à défaut de solution, si la Grèce choisit de quitter la zone euro (ce que l'on appelle le 'Grexit'), les conséquences seraient incalculables.

Réduire

Que se passera-t-il si la Grèce décide de quitter la zone euro ?

La population grecque serait la première et principale victime d'un Grexit :

 

  • En cas de retour à l'ancienne devise, la drachme, l'épargne et les avoirs des Grecs perdront du jour au lendemain une grande partie de leur valeur.

 

  • La dépréciation ou la dévaluation d'une monnaie est en général bénéfique pour les exportations d'un pays. Seul hic… la Grèce exporte très peu de produits. Une reprise économique basée sur les exportations est donc peu probable dans l'immédiat.

 

  • Leurs banques feraient faillite.

 

  • Les Grecs ne pourront pas expédier leur argent à l'étranger.

 

Mais la zone euro et l'Union européenne n'en sortiraient pas indemnes non plus :

 

  • Une grande partie de la dette publique grecque se trouve entre les mains de la BCE, et donc des autres États membres de la zone euro.

 

  • Les taux d'intérêt pourraient grimper en flèche dans d'autres pays, ce qui gonflerait à nouveau leur dette publique.

 

  • À plus long terme, l'incertitude croissante et la possibilité de rétracter son adhésion à l'euro pourraient effrayer les investisseurs étrangers.

 

  • Est une défaite politique pour le projet d’unification européenne

 

Si la Grèce devait quitter la zone euro, tout le monde en sortirait donc perdant.

Réduire

Quelles seraient les conséquences d’un Grexit pour AG Insurance ?

Un Grexit serait préjudiciable pour l'évaluation des obligations souveraines grecques. Les actions et obligations des banques grecques seraient également mises sous pression.

 

Pourtant, AG Insurance n'a pas la moindre raison de paniquer. En ce qui concerne les assurances d'épargne et de placement des branches 21 et 23, AG Insurance n'a en effet aucun investissement en obligations souveraines grecques ou dans les actions/obligations des banques grecques.

Réduire