20210427_AG_BAN_24u-website_LC-FAQ_mobile_995x333_FR
En savoir plus sur ces assurances?

Comment protéger l’avenir financier de vos enfants ?

Que vos enfants soient sur les bancs de l’école primaire ou de l’université, vous vous préoccupez sans cesse de leur avenir. En tant que parent, rien de plus normal !
Comme de nombreux Belges, vous épargnez d’ailleurs peut-être déjà pour leurs futurs projets. Mais avez-vous pensé à protéger leur avenir financier y compris si vous n’étiez plus là ?
Il faut qu’on parle de l’avenir de votre famille… et de l’assurance décès !

​​​​​​​​1. Maintenir le niveau de vie de votre famille​

​Votre famille pourrait-elle maintenir son niveau de vie actuel et poursuivre ses différents projets si un des deux salaires du ménage disparaissait suite à un d​écès ? Posez-vous les bonnes questions ! 

Si votre conjoint(e) devait supporter les dépenses familiales seul(e) du jour au lendemain, pourrait-il/elle toujours : 
  • Payer les factures mensuelles et extra
    ​(eau, gaz, électricité, entretien de la voiture, alimentation, assurances, etc.) ?​
  • Partir en vacances ?​
  • Payer les activités extra-scolaires de vos enfants (sport, musique, art, etc.) ?​
  • Rembourser votre prêt hypothécaire, vos travaux de rénovation ou votre crédit auto ?​
  • Epargner chaque mois ?​

Si vous avez répondu « non » à une ou plusieurs de ces questions, cet article peut vous intéresser.
Votre famille pourrait en effet être confrontée à ce qu’on appelle un « gap de protection », qui correspond au montant nécessaire pour combler les impacts de la perte d’un revenu dans le ménage en cas de décès de l’un des partenaires. ​

Une assurance décès vise à limiter l’impact financier pour toute la famille et à maintenir son niveau de vie !

​​Selon une  étu​de réalisée par AG en juillet 2020, 60 % ​des personnes interrogées affirment avoir une idée précise de l'impact financier d'un décès soudain. 
Et vous ?​

2. Assurer l’avenir de vos enfants

Chaque parent souhaite pouvoir un jour offrir à ses enfants la possibilité de suivre des études. Entre les frais d’inscription, la location d’un kot, les frais de transport, le matériel et le budget alimentation, la note peut cependant rapidement grimper. Avec un seul salaire, ces frais peuvent devenir d’autant plus difficiles à assumer. En optant pour une couverture décès avec un montant adapté à vos besoins, vous avez la certitude que les études de vos enfants pourront être financées, même si vous veniez à disparaître !


​​Le saviez-vous ?

En optant pour une assurance décès, vous bénéficiez d’un contrat sur mesure !
Vous définissez à la fois :  ​
  • Le montant couvert : le montant que le bénéficiaire recevra en cas de décès 
  • L’assuré : la personne sur laquelle repose le risque de décès 
  • Le(s) bénéficiaire(s) : la/les personne(s) qui recevra/recevront le capital en cas de décès de l’assuré​

3​. Faciliter le paiement des droits de succession

Prenons un exemple : Béatrice a récemment perdu son mari, Pascal. Rien ne laissait présager son décès, ce qui a rendu le choc d’autant plus difficile à gérer pour Béatrice et ses deux fils. 

Après 6 mois, les droits de succession doivent être réglés. L’aîné, âgé de 28 ans, vient tout juste d’acheter sa première maison alors que son frère de 18 ans vient d’entamer ses études universitaires. Dans ces conditions, payer des droits de succession relève de l’impossible pour eux. 



Heureusement, Béatrice avait souscrit une assurance décès en désignant Pascal en tant qu’assuré.
Le capital a permis à Béatrice et à ses deux fils de régler le montant des droits de succession en toute sérénité et dans les temps.

Comme de nombreux Belges, souscrire une assurance auto ou incendie vous semble on ne peut plus normal. En revanche, protéger votre famille via une assurance décès paraît peut-être moins évident. Pourtant, si on vous demandait ce qui compte le plus à vos yeux, la réponse ne ferait probablement aucun doute!

Grâce à l'assurance décès, vous visez à protéger à la fois votre tranquillité d’esprit et ce que vous avez de plus cher : vos proches. 

​​Important !
En fonction de la configuration du contrat, des droits de succession pourraient également être dus sur le capital décès versé par l’assureur.​​



En savoir plus sur l’assurance décès



--------​


Cette publicité est relative aux assurances décès d'AG Insurance (branche 21). Ces assurances, développées par AG Insurance et commercialisées, le cas échéant, par votre intermédiaire, prévoient le versement d'un capital au(x) bénéficiaire(s) désigné(s) en cas de décès de l'assuré en cours de contrat.
Ces assurances sont soumises au droit belge. Leur souscription peut être conditionnée à une acceptation médicale.

Des exclusions, limitations et conditions quant au risque assuré sont prévues. Ainsi par exemple sont exclus le décès résultant d'un suicide dans la première année de votre contrat; le décès résultant des suites d'un acte délibéré ou à l'incitation du bénéficiaire de l'assurance; le décès suite à une guerre (civile).
​Avant la souscription du produit, il est nécessaire de prendre connaissance des conditions générales et de la fiche info assurance décès, disponibles gratuitement sur www.aginsurance.be. Vous pouvez toujours demander une offre de contrat incluant un calcul de prime sur www.aginsurance.be

Les plaintes peuvent être introduites auprès d'AG Insurance sa, Service de Gestion des Plaintes, bd. E. Jacqmain 53 à B-1000 Bruxelles ou via email : customercomplaints@aginsurance.be (Tél.: +32 (0)2 664 02 00). Si la solution proposée par AG ne vous donne pas satisfaction, vous pouvez soumettre votre plainte à l'Ombudsman des Assurances (info@ombudsman.as - tél. +32 (0)2 547 58 71 – Fax +32 (0)2 547 59 75), Square de Meeûs 35 à B-1000 Bruxelles, www.ombudsman.as.

AG Insurance sa – Bd. E. Jacqmain 53, B-1000 Bruxelles – RPM Bruxelles – TVA BE 0404.494.849 – www.aginsurance.be - Tél. +32(0)2 664 81 11 Entreprise belge d'assurance agréée sous code 0079, sous le contrôle de la Banque nationale de Belgique, Bd. de Berlaimont 14, 1000 Bruxelles.​

​​​​​