Décès assurance-vie
En savoir plus sur ces assurances?

Décès et assurance-vie : comment demander le capital ?

Vous êtes le bénéficiaire d'une assurance-vie ? Découvrez comment demander le capital en cas de décès de l'assuré.

​​​Pour recevoir le capital assuré en tant que bén​éficiaire, prenez d'abord contact avec l'intermédiaire du contrat. Il lancera la procédure et vous fournira toutes les informations utiles.

Votre demande devra s’accompagner de la remise de certains documents, comme :

  • un extrait de l'acte de décès de l'assuré ;
  • une copie recto verso de la carte d'identité du (des) bénéficiaire(s)​ ;

En fonction de votre situation, d'autres documents pourraient s'avérer nécessaires :

  • un certificat médical de décès ;
  • un acte ou une attestation de succession ;
  • la demande signée de liquidation ou de quittance, avec la preuve que la personne qui recevra le capital est bien le titulaire du compte sur lequel le versement sera effectué.

La compagnie d'assurances vérifiera ensuite si le défunt disposait de contrats d'assurance. Une fois que l'assureur aura reçu tous les documents requis pour la liquidation, il paiera le montant assuré au(x) bénéficiaire(s).

S'il s'agit d'une assurance solde restant dû servant de garantie au remboursement d'un prêt, l'assureur prendra contact avec l'organisme de prêt au décès de l'assuré et se chargera du remboursement (total ou partiel) du crédit.

Que se passe-t-il si les bénéficiaires ne se manifestent pas ?

Si un assuré décède et que le(s) bénéficiaire(s) ne se présente(nt) pas spontanément, l'assureur mettra tout en œuvre afin de verser le capital décès qui leur revient.

À combien s’élève le capital en cas de décès ?

L’assuré détermine lui-même le montant lors de la souscription du contrat d’assurance-vie.