Un locataire a-t-il besoin d'une assurance incendie ?
Partagez
En savoir plus sur ces assurances?

Un locataire a-t-il besoin d'une assurance incendie ?

C'est dans tous les cas vivement recommandé !

​Le plus souvent, les propriétaires exigent dans le contrat de bail que le locataire souscrive une assurance habitation. Ils ont ainsi la certitude que les dommages au bien loué seront assurés. Mais même si le contrat de bail ne prévoit rien à ce sujet, vous trouverez ici trois bonnes raisons, en tant que locataire, de prendre malgré tout une assurance incendie.

  1. Vos propres biens
    Avec une assurance habitation, vous protégerez vos propres biens dans l'habitation en cas d'incendie, de dégâts des eaux, d'inondation, de dommages dus à l'électricité, etc. Optionnellement, vous pouvez assurer vos biens mobiliers contre le vol. L’assurance du bailleur ne couvre ni le vol, ni les dommages à vos biens mobiliers.
       
  2. Votre responsabilité de locataire
    En tant que locataire, vous serez tenu, au terme du contrat de bail, de laisser le bien loué dans l'état dans lequel il se trouvait au moment de votre emménagement. Cette obligation sera contrôlée au moyen de l'état des lieux. Il pourra alors y avoir des petits dommages, mais aussi des dégâts dont le coût sera plus élevé que la garantie locative que vous aurez versée. En cas d'incendie dans la maison ou l'appartement loué par exemple. Vous serez en principe considéré comme responsable du sinistre, à moins de pouvoir prouver le contraire. Cela signifie que vous devrez  indemniser les dommages occasionnés à votre bien loué en cas d'incendie.

    Une assurance habitation couvrira cette responsabilité du locataire.
       
  3. Votre responsabilité à l'égard de tiers
    En tant que locataire, vous serez aussi responsable des dommages aux tiers : ce sont par exemple des passants, des voisins, des invités ...

    Une assurance habitation couvrira votre responsabilité à l'égard de tiers. Il peut s'agir aussi bien de dommages causés aux tiers par un événement couvert (par ex. un incendie dans votre appartement qui cause des dommages chez les voisins), que de dommages causés par les biens assurés (par ex. un passant qui glisse sur votre trottoir recouvert de neige). Pour couvrir votre responsabilité suite à une faute personnelle, il est conseillé de souscrire une assurance RC Vie privée.

    Le contrat de bail et/ou l'assurance habitation du propriétaire peuvent parfois prévoir une clause d'abandon de recours par rapport au locataire. Découvrez ici pourquoi un abandon de recours n'offrira pas toujours une protection suffisante.

Source :
www.assuralia.be

Réduire