chercher un kot
Partagez
En savoir plus sur ces assurances?

Vous cherchez un kot ?

5 choses auxquelles vous devez faire attention

C'est décidé ! Vous allez étudier en kot. Et bien sûr plonger dans la vie estudiantine ! Génial ! Reste encore à trouver la bonne chambre d'étudiant. Voici 5 choses auxquelles vous devez faire attention pendant votre recherche.

1. Localisation du kot

Plutôt dans le centre, en périphérie ou près de l'école ? Tout dépend de votre budget et de ce que vous trouvez important. Si vous allez dans une ville que vous ne connaissez pas, mieux vaut bien réfléchir à l'avance aux points suivants :

  • Combien de temps faut-il pour rejoindre l'école à pied ou à vélo ?
  • À quelle distance se trouve l'arrêt de bus ou la gare ?
  • Quels sont les magasins à proximité ?
  • Le quartier dans lequel se trouve le kot est-il animé, calme ou totalement désert le soir ?
  • Quand vos voisins sont-ils les plus actifs ?
  • Où se trouvent les kots de vos amis ?
Réduire

2. Prix de votre chambre d'étudiant

Selon diverses études, un kot d'étudiant coûte en moyenne 337 euros par mois. Le prix que vous paierez concrètement dépendra de la ville, de la localisation, de la superficie et de l'équipement du kot. La plupart des universités et écoles supérieures proposent elles-mêmes des logements dont les loyers dépendent des revenus des parents.

Vous connaissez le prix de votre kot ?

Calculezmaintenant le coût total de vos études.
Réduire

3. Chambre, cuisine et sanitaires

À moins de sortir énormément, vous passerez beaucoup de temps dans votre kot. Il devra donc au moins être propre et sûr. Un peu de confort en plus ne pourra pas faire de mal. Prenez un ami ou vos parents lorsque vous visitez un kot : deux paires d'yeux valent mieux qu'une. Et si vous rencontrez les occupants actuels du kot, interrogez-les sur les plus et les moins de leur kot.

Voici les points à vérifier dans tous les cas :

  • Les fenêtres ont-elles un double vitrage et ferment-elles correctement ?
  • Les murs sont-ils bien isolés contre les bruits du voisin ?
  • Les radiateurs fonctionnent-ils ?
  • La connexion internet est-elle bonne ?
  • Y a-t-il suffisamment de prises de courant ?
  • Y a-t-il une cuisine commune ?
  • La salle de bains, les toilettes et la cuisine sont-elles propres et bien entretenues ?
  • L'éclairage est-il en ordre partout ?
  • Y a-t-il suffisamment d'issues de secours, de détecteurs de fumée et de protections incendie ?
  • Y a-t-il un abri pour vélos pouvant être fermé ?
Réduire

4. Cokoteurs

Peut-être trouverez-vous plus sympa de vivre en kot avec un ou une ami(e). Ou préférerez-vous un kot où vous connaissez déjà un ancien. Si vous ne connaissez personne dans le kot que vous visitez, ouvrez bien les yeux et les oreilles. Vous en apprendrez ainsi plus sur l'ambiance et les habitudes dans le kot :

  • Y a-t-il un tour de rôle pour les tâches ménagères ?
  • Quels sont les accords concernant le frigo et la salle de bains ?
  • Qu'en est-il du respect de la vie privée de chacun ?
  • Y a-t-il des habitudes comme préparer ensemble un repas ou faire une sortie communeune fois par mois ?
Réduire

5. Contrat de location, garantie et assurance de votre kot

Internet regorge de modèles de contrats de location pour chambres d'étudiant. Utilisez-les : vous aurez ainsi la certitude de ne rien oublier de fondamental. Faites des accords clairs sur :

  • la durée de la location et la période de préavis,
  • quand et comment le loyer doit être payé,
  • les charges supplémentaires,
  • l'occupation du kot les week-ends et en cas de deuxième session.

 

Effectuez un état des lieux à la prise d'effet du contrat et vérifiez que vous êtes bien assuré.

Et pour le reste : amusez-vous. Vivre en kot est une expérience unique !

Réduire