brûlures premiers secours
En savoir plus sur ces assurances?

Premiers secours en cas de brûlures

« Les 30 premières minutes sont cruciales », selon la Fondation des Brûlés

Chaque année, 15.000 personnes sont hospitalisées pour des brûlures dans notre pays. 1.400 personnes sont soignées dans un centre pour brûlés, dont 400 enfants. Quand les premiers secours sont prodigués dans la demi-heure suivant l'accident, la guérison est facilitée. Alors lisez vite cet article rédigé en collaboration avec la Fondation des Brûlés concernant les premiers secours et le traitement des brûlures. ​

Que faire en cas de brûlures ?

​Lorsqu'une personne se brûle au contact d'une source de chaleur (un fer chaud par exemple), de flammes, de l'électricité ou d'un produit chimique, vous pouvez éviter que la brûlure ne s'aggrave ou n'endommage la peau plus profondément, en agissant rapidement. Voici ce qu'il y a lieu de faire :

 

  1. Veillez à votre propre sécurité.
  2. Éliminez la cause de la brûlure. Éteignez les flammes ou coupez l'électricité. Voici ce que recommande la Fondation des Brûlés : « Mieux vaut ne pas éteindre les vêtements en feu avec de l'eau, pour éviter une hypothermie de la victime. Posez une couverture d'extinction ou un vêtement en tissu non synthétique sur les flammes. » Ne frappez jamais le tissu, ce qui aurait pour effet de l'enfoncer dans la peau brûlée.
  3. Contrôlez que la victime est consciente.
  4. Ensuite, ôtez ses vêtements, mais sans les arracher de la peau. Essayez précautionneusement de les découper avec des ciseaux et si vous n'y arrivez pas, laissez les vêtements en place jusqu'à l'arrivée des secours. »
  5. PASSEZ LA BRÛLURE SOUS L'EAU.
Réduire

D’abord de l’eau pour sauver la peau

L'eau est, et demeure un moyen très efficace pour traiter les brûlures. « Un passage de 20 minutes sous l'eau tiède (8°-25°C) allège la douleur et prévient des brûlures plus profondes. Lorsqu'une brûlure est passée à l'eau rapidement (dans les 20 minutes) et assez longtemps, elle guérit mieux ensuite, avec moins de cicatrices. » Les brûlures chimiques doivent de préférence être passées sous l'eau courante tiède entre une demi-heure et une heure sans interruption.​

Réduire

Couvrir les brûlures

​Une fois la brûlure passée sous l'eau, couvrez-la avec un tissu propre et humide ou un film plastique : vous avez certainement du film fraîcheur chez vous que vous pouvez parfaitement utiliser. Le film garde la plaie humide et empêche l'oxygène d'y accéder (= calme la douleur) et ne colle pas. Attention : n'utilisez jamais du film plastique sur la tête ou le visage. Comme la douleur est un bon indicateur de la gravité de la brûlure, mieux vaut ne pas donner d'analgésique immédiatement à la victime.​

Réduire

Éviter l'hypothermie en cas de brûlure

​Si vous passez sous l'eau des brûlures plus étendues, la victime risque l'hypothermie. Les enfants et les personnes âgées encourent le plus de risques. « Lorsqu'elle tombe en hypothermie, la personne commence à trembler, ses lèvres bleuissent et elle semble moins consciente. Une fois la brûlure passée sous l'eau, remettez au plus vite la victime dans un environnement chaud ou enveloppez-la dans une couverture sèche. Ne la laissez jamais sur une surface froide ou mouillée. »​

Réduire

Soigner les brûlures

​Le traitement consécutif de la brûlure dépend de la gravité de la blessure : la profondeur et l'ampleur de la brûlure, l'endroit du corps touché et l'âge de la victime. Le monde médical parle de brûlures au 1er, 2ème et 3ème degrés. Les brûlures se reconnaissent à ces symptômes :

 

Brûlure au 1er degré

Dans le cas d'une brûlure au 1er degré, la peau est rouge et sèche, mais la structure est encore intacte. Il n'y a pas de cloques. Une telle brûlure est relativement douloureuse, comme dans le cas d'un grand coup de soleil.

​Vous pouvez traiter vous-même une brûlure au 1er degré en y appliquant plusieurs fois par jour une fine couche de crème ou de pommade hydratante, jusqu'à disparition des rougeurs. Flamigel® est une pommade adéquate pour les brûlures, mais l'Eucerine® aide également à soulager la douleur et à guérir la peau. Demandez conseil à votre pharmacien. Vous pouvez éventuellement recouvrir la brûlure avec une compresse.

 

Brûlure au 2ème degré

Une peau rose-rouge avec des cloques et très douloureuse indique une brûlure superficielle au deuxième degré. Si des tâches claires ou blanches sont visibles aussi sur la peau rouge mate, cela signifie que la victime a une brûlure profonde au deuxième degré.

Vous pouvez traiter les brûlures superficielles au deuxième degré vous-même éventuellement, si leur taille est inférieure à celle d'une pièce de 2 euros. Le pommade ou la crème utilisée pour les brûlures au 1er degré répare la peau et apaise les démangeaisons de la brûlure au deuxième degré aussi.

Mais si la blessure est plus grande ou si des cloques s'y forment, mieux vaut passer chez le généraliste. Il vous recommandera certainement de traiter les brûlures avec de la pommade Flammazine®​. Il percera éventuellement la cloque aussi, pour en éliminer le liquide. Il retirera toujours la peau morte autour de la blessure aussi, qui est une source d'infection.

​Attention : lorsque vous soignez une brûlure, appliquez une hygiène très stricte pour vos mains. Lavez-vous les mains à fond au savon, séchez-les avec une serviette propre et désinfectez-les.

 

Brûlure au 3ème degré

Si la brûlure est blanche ou noire et si la victime ne ressent aucune douleur, cela veut dire que la situation est très grave et que la peau ne pourra pas se réparer seule. Une aide médicale spéciale est nécessaire. Appelez au plus vite les secours tandis que vous prodiguez les premiers soins.

Réduire

Mythes concernant le traitement des brûlures

​Beurre, dentifrice, pommade pour bébé, tomates ou un œuf : on dit que ces remèdes permettent aux brûlures de guérir plus vite. « Mais rien n'est moins vrai ! Le beurre n'a aucun effet sur les brûlures, pas plus que le miel ou d'autres remèdes de grand-mère. Seuls les gels et pommades vendus en pharmacie aident à soigner les brûlures. Ne vous lancez donc pas dans ce genre d'expérience. »​

Réduire

Prévenir les brûlures

​La moitié des hospitalisations pour des brûlures chez les adultes est causée par le feu, un tiers par des liquides brûlants et un dixième par des  produits chimiques. Chez les enfants, ce sont les liquides brûlants qui occasionnent le plus de brûlures. Pour vous donner une idée : un liquide à 48° provoque après 5 minutes déjà une brûlure au 3ème degré, un liquide à 68° après 1 seconde seulement ! La plupart des accidents se produisent à la maison. Pourtant, quelques mesures simples permettent de rendre l'habit​ation plus sûre, de réduire le risque d'incendie et de prévenir une intoxication au CO. Découvrez ici plus d'informations sur le CO et comment reconnaître les symptômes d'une intoxication au CO. Car mieux vaut prévenir que guérir les brûlures et les intoxications au CO !​

Réduire

​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​