jean michel zecca prevention incendie noel
En savoir plus sur ces assurances?

Quelques conseils pour un Noël en toute sécurité

Chaque année, les fêtes de fin d’année riment avec une augmentation du nombre d’incendies dans les maisons par rapport au reste de l'année. Grâce à ces astuces simples de préventions, vous pouvez empêcher de nombreux incendies.​​

Soyez attentifs à choisir des décorations de Noël en tenant compte des risques d’incendie. Le choix et l’installation de l’arbre, des guirlandes lumineuses et de toutes les autres décorations d’ambiance est une première étape cruciale.

Pour éviter que vos fêtes ne finissent en flammes, nous avons recouru aux conseils de l’ANPI, Association Nationale pour la protection contre l’incendie et le vol pour regrouper les astuces suivantes en terme de prévention des incendies.

Réduire

Mon beau sapin, roi de la maison …

Noël serait-il Noël sans sapin ? Rien de plus agréable en effet que de se retrouver autour de l’arbre, à regarder les paquets étinceler jusqu’au moment suprême. Pour qu’il continue à briller de mille feux, pensez à ces quelques points.

  1. Un sapin artificiel est moins inflammable – et donc bien plus sûr – qu’un arbre naturel. Vous préférez un sapin naturel ? Ne le placez pas près d’une porte ou d’un passage vers la sortie. Vous éviterez ainsi d’être pris au piège s’il prend feu.
  2. Veillez aussi à ce que votre sapin soit bien fixé et ne le placez pas trop près de rideaux ou de tout matériau inflammable.
  3. Un « vrai » sapin risquera moins de s’enflammer s’il ne se dessèche pas. Pour cela, placez-le sur un support qui permet de plonger le tronc dans au moins 5 centimètres d’eau et donnez-lui à boire chaque jour. Vous optez pour un sapin avec des racines ? Il se portera également mieux avec un arrosage régulier.
    Dans une pièce chauffée, un arbre peut rester humide pendant environ trois semaines. Ensuite, il s’assèche et peut s’enflammer rapidement.
  4. N’utilisez jamais de vraies bougies dans votre sapin ou à proximité. Il suffit d’une seconde d’inattention pour qu’un incendie se déclare.
Réduire

​Des bougies par milliers … ou pas

Qui dit Noël, dit aussi bougies, de toutes formes et de toutes tailles pour égayer votre maison. Rien de surprenant à ce que le risque d’incendie soit plus élevé avec ces dernières. La vigilance est donc de mise.

  1. Ici aussi, évitez de les placer près des rideaux ou de tout autre matériau inflammable. Veillez aussi à les installer sur une base stable ou sur un chandelier adapté. Évitez les modèles en plastique, en bois ou tout autre matériau facilement inflammable.
  2. Placez les bougies hors de portée des enfants et des animaux de compagnie. Ne laissez jamais vos enfants seuls à proximité d’une bougie allumée, même pour quelques minutes.
  3. Il est préférable de ne pas allumer les bougies des couronnes de Noël placées sur votre table. Si vous les allumez, ne les perdez pas de vue et ne laissez pas les bougies se consumer trop longtemps.
  4. Pensez à garder au moins une distance d’au moins 50 centimètres entre une bougie allumée et d’éventuels matériaux inflammables.
Réduire

Illuminez vos fêtes

Quelles guirlandes pour illuminer vos fêtes ? Les possibilités sont nombreuses … mais toutes ne se valent pas. Des études ont prouvé qu’environ 30 % des éclairages de Noël vendus dans notre pays ne sont pas sûrs. La majorité des accidents liés à ces éclairages viennent d’une mauvaise utilisation ou à la qualité défaillante de ces équipements. Comment faire votre choix ? Mieux vaut dès essayer de prévenir les incendies causés par les décorations de Noël avec ces quelques conseils.

  1. Au moment de l’achat, vérifiez la présence de certaines informations sur le produit. Tout produit sans mention d’une marque, d’un marquage CE, d’informations techniques ou d’avertissements en français doit être considéré comme suspect. Le label CE signifie uniquement que le fabricant déclare avoir respecté les normes UE lors de la production. Vous n’avez donc aucune garantie que l’appareil a fait l’objet d’un contrôle indépendant.
  2. Contrôlez toujours votre éclairage de Noël avant de le brancher. Vérifiez si le câblage est intact et si toutes les ampoules sont bien fixées. Testez l’éclairage avant de le suspendre et remplacez immédiatement les lampes défectueuses. Ces dernières peuvent en effet provoquer une surchauffe et/ou un court-circuit.
  3. Préférez les lampes LED : ces ampoules chauffent moins et consomment beaucoup moins d’électricité. L’éclairage avec transformateur offre une autre option, plus sûre encore. Les transformateurs réduisent les tensions de contact de 220 volts et le risque de décharges électriques.
  4. Utilisez de bonnes rallonges pour brancher votre éclairage et fixez bien les câbles pour éviter tout risque de chute. Les rallonges et enrouleurs doivent être intégralement déroulés pour éviter toute surchauffe.
  5. Ne couvrez pas les ampoules de votre éclairage avec des matériaux inflammables et veillez à ce que les lampes aient suffisamment d’espace pour dégager leur chaleur.
  6. Ne laissez pas votre éclairage allumé en votre absence ou pendant la nuit. Pour plus de sécurité, débranchez aussi la prise de l’éclairage.
  7. N’utilisez un éclairage de Noël à l’extérieur que si ce produit est bien adapté à cet usage (vérifiez sur l’emballage). Les éclairages extérieurs portent le code IP44 ou un pictogramme représentant une goutte d’eau dans un triangle. Les prises, adaptateurs et câbles doivent être imperméables et adaptés à un usage extérieur.
  8. Vérifiez que les décorations de Noël sont bien ignifugées. Si vous avez un doute, demandez conseil au vendeur.
  9. Suspendez vos décorations de telle sorte que personne ne trébuche dessus, de préférence avec du fil de fer pour qu’elles tombent moins rapidement en cas d’incendie.
    Veillez également à ce que la distance entre les décorations et votre éclairage ou les autres appareils dégageant de la chaleur soit suffisante.
Réduire

Enflammez l’ambiance et non votre table

La table de fêtes est un élément central de l’atmosphère de Noël… tout comme un bon repas ! Pendant les fêtes de fin d’année, la fondue et la pierrade rencontrent un franc succès, mais elles ne sont pas sans risques. Envie de les savourer en toute tranquillité ?

  1. Choisissez de préférence une fondue ou un gourmet électrique. Placez-le le plus près possible d’une prise, pour éviter que quelqu’un ne se prenne les pieds dans le câble. 
  2. Préférez un brûleur à gel plutôt qu’un brûleur à alcool, et ne le remplissez jamais près d’une flamme nue. 
  3. Attendez que le brûleur soit refroidi avant de le remplir et ne le remplissez jamais sur la table. Les flammes d’alcool à brûler sont presque invisibles. Le brûleur pourrait donc encore être allumé alors que vous le croyiez éteint. 
  4. Placez l’appareil à fondue sur un support ininflammable à bords relevés. Vous éviterez ainsi une surchauffe de la table et tout débordement d’huile. 
  5. Remplissez l’appareil à un tiers avec une huile adaptée et éloignez les enfants de l’appareil. Ne les laissez jamais l’utiliser seuls : l’huile bouillante peut causer de graves brûlures. 
  6. Prévoyez toujours un couvercle au cas où une flamme mettrait feu au contenu de la cuve de l’appareil. Si c’est le cas, placez rapidement le couvercle sur l’appareil et éteignez immédiatement la source de chaleur. Ne jetez surtout pas d’eau sur l’appareil en feu. Vous ne feriez qu’aggraver l’incendie.
    Gardez toujours un extincteur ou une couverture anti-feu à portée de main pour étouffer tout début d’incendie.
Réduire

Avec tout ceci, le risque d’un incendie devrait être sensiblement réduit.

Si, malgré tout, le feu devait se déclarer et que vous ne parveniez pas à l’éteindre, restez calme. Fermez les portes et les fenêtres lorsque vous quittez l’habitation et appelez immédiatement le 112 dès que vous êtes en sécurité.

Réduire