feu d’artifice en toute sécurité jean michel zecca
En savoir plus sur ces assurances?

Faites éclater votre feu d’artifice en toute sécurité

Un feu d'artifice est et reste beau à regarder mais surtout en toute sécurité. Et pour cela, nous voulons vous aider en rassemblant pour vous quelques astuces de l'Association nationale pour la protection contre l'incendie et le vol (ANPI).

​Faire un feu d'artifice oui, mais en toute sécurité. Pour éviter que votre feu d'artifice ne tourne au cauchemar, nous avons demandé à l’ANPI, l’Association nationale pour la protection contre l’incendie et le vol quelles règles de sécurité vous devez suivre.

Réduire

Prenez vos précautions lors de l’achat de feux d’artifice

Utilisez uniquement des feux d’artifice légaux et sûrs. La vente de feux d’artifice est régulée et en tant que particulier, vous ne pouvez acheter que des feux d’artifice destinés à un usage privé. En Belgique, on les appelle, « artifices de joie ».

  1. Sur le site du gouvernement, on trouve les consignes suivantes concernant la vente et l’achat de feux d’artifice :

    Achetez uniquement des feux d’artifice légaux et sûrs portant les marquages obligatoires suivants qui attestent de leur qualité et de leur sûreté :
    • Artifices de divertissement portant la mention obligatoire de type « BE/OTU XXXX/D ». Il est interdit de vendre ces produits aux consommateurs de moins de 16 ans, sauf si disposition contraire explicite. Ce type de feu d’artifice peut être commercialisé en Belgique jusqu’à l’échéance de l’agrément et au plus tard jusqu’au 4 juillet 2017.
    • Artifices de divertissement portant la mention CE des catégories 1 ou F1 et de catégorie 2 ou F2. Ces produits portent la mention obligatoire « CE catégorie 1 » ou « CE catégorie F1 » et « CE catégorie 2 » ou « CE catégorie F2 ». Les consommateurs qui souhaitent acheter des feux d’artifice de catégorie 1 ou F1 doivent avoir au minimum 12 ans. Pour acquérir des feux d’artifice de catégorie 2 ou F2, il faut avoir atteint l’âge de 16 ans.
    • Articles pyrotechniques destinés au théâtre, des types génériques suivants :
      - feux de Bengale à allumage non électrique ;
      - fumigènes à allumage non électrique portant la mention obligatoire « CE catégorie T1 ». Ces types de feux d’artifice ne peuvent être vendus à des consommateurs de moins de 18 ans. Les articles pyrotechniques dont la taille ne permet pas d’apposer un marquage doivent être vendus dans un emballage commun pourvu d’un marquage adéquat.

      Les vendeurs doivent contrôler l’âge des consommateurs lorsqu’ils leur remettent des articles pyrotechniques. 
  2. N’achetez pas vos feux d’artifice n’importe où et auprès de n’importe qui… Procurez-vous en uniquement dans des magasins agréés et spécialisés qui disposent d’un permis de vente délivré par les autorités locales. Le vendeur vous conseille, vous propose des produits de qualité et vous en explique le fonctionnement. Il peut également vous remettre une liste de mesures de sécurité.
  3. N’achetez pas de feux d’artifice auprès de vendeurs ambulants sur des salons, marchés et brocantes. Cette pratique est d’ailleurs interdite.
  4. L’envoi de feux d’artifice par la poste ou par mandat postal est également interdit. Soyez vigilant(e) si vous achetez sur internet. Certains articles peuvent être illégaux et dangereux.
  5. N’achetez jamais de feux d’artifice sans mode d’emploi. Celui-ci doit être clairement lisible et compréhensible. Procurez-vous donc uniquement vos feux d’artifice chez des vendeurs agréés.
Réduire

Mettez le feu aux poudres en toute sécurité

Maintenant que vous avez acheté des feux d’artifice sûrs, vous aimeriez aussi en profiter sans courir le moindre risque. Pour éviter les accidents, prenez les mesures suivantes lorsque vous passez à l’action et que vous procédez à l’allumage.

  1. Les lésions les plus fréquentes se produisent aux yeux. Portez toujours des lunettes de protection et tenez-vous à une distance suffisante. Ce conseil vaut également pour les spectateurs. Ils profiteront ainsi davantage du spectacle.
  2. Gardez les animaux dans un endroit sûr. Les chiens et les chevaux n’aiment pas les feux d’artifice et les explosions bruyantes leur font peur.
  3. Choisissez soigneusement l’emplacement d’où vous tirerez votre feu d’artifice : optez pour un terrain plat et à découvert, à l’écart des bâtiments et des véhicules en stationnement ainsi que des plantations, surtout en cas de sécheresse. Pour plus de sécurité, gardez un seau d’eau et un extincteur à proximité et essayez de tenir compte de la direction du vent pour déterminer le trajet de vos fusées.
  4. Avant d’allumer une fusée, enfoncez solidement un tuyau dans le sol et introduisez-y le bâton qui supporte la fusée. N’allumez qu’une fusée à la fois.
  5. Allumez toujours le feu d’artifice avec une mèche et n’utilisez pas de briquet ou d’allumettes. Il se peut que la mèche s’enflamme à mi-chemin et que le feu d’artifice se déclenche plus tôt que prévu. Gardez-le bras tendu au moment d’allumer la mèche et veillez à ce qu’aucune partie du corps ne se trouve sur la trajectoire. Une fois la mèche allumée, reculez d’environ 8 mètres.
  6. Ne rallumez jamais une mèche une seconde fois si elle ne s’enflamme pas. Attendez suffisamment longtemps avant de vous approcher de la fusée qui n’a pas pris. A titre indicatif, une période d’attente d’une demi-heure s’applique la plupart du temps. Ceci est précisé dans le manuel d’utilisation. Éteignez les fusées défectueuses ou les restes tombés sur le sol avec un seau d’eau.
  7. Il va de soi qu’il ne faut jamais diriger une fusée vers quelqu’un et que la personne qui allume le feu d’artifice doit être sobre.
  8. Enfin, les feux d’artifice ne sont pas autorisés dans toutes les villes et communes. Informez-vous auprès des autorités locales.

Avec ces quelques astuces votre feu d'artifice sera sans aucun doute éblouissant.

Réduire