siège auto enfant
Partagez
En savoir plus sur ces assurances?

Siège auto : 1 enfant sur 2 est mal attaché

Nos conseils

60 à 70 % des parents font des erreurs lorsqu’ils attachent leur enfant dans un siège auto. Et vous ? Votre enfant est-il bien en sécurité dans son siège ? Un accident à 50km/h équivaut à une chute de 10 mètres de haut pour un enfant mal ou non attaché ! Voici quelques précieux conseils pour une protection optimale de votre enfant !

Siège auto : est-ce obligatoire ?

Un siège auto est obligatoire pour tous les enfants qui mesurent moins d’1m35. Il en existe de différentes sortes. Mais alors, lequel choisir pour une sécurité optimale ? Facile, tout est question de poids. 

Réduire

Quel siège auto choisir pour mon enfant ?

Les sièges-autos sont classés par groupe et cette répartition se base sur le poids de votre enfant. L’âge est également indiqué sur la plupart des modèles pour vous simplifier le choix. Il convient donc de changer de groupe lorsque votre enfant dépasse le poids maximal indiqué.

  • Groupe 0+ : 0 à 13 kg : Avant 12 mois, le cou des bébés est très fragile, il est donc préférable d’installer l’enfant dos à la route la tête orientée vers la vitre arrière de la voiture. Le risque de lésions cervicales diminue ainsi fortement ! Si vous préférez une nacelle, assurez-vous qu’elle dispose d’accessoires pour l’attacher à la banquette arrière de votre voiture et des ceintures pour pouvoir attacher votre bébé. 
  • Groupe 1 : 9 à 18 kg : Votre enfant sait désormais se tenir assis, sa nuque est donc plus solide. Il est capable de résister aux coups de freinage. Il peut donc être installé face à la route.
  • Groupe 2 -3 : 15 à 36 kg : Il s’agit alors de rehausseur avec ou sans dossier. Il est malgré tout conseillé de garder le dossier. Si votre enfant pèse plus de 36 kilos ou qu’il est plus grand qu’1m35, il peut toujours utiliser le rehausseur et ce, jusqu’à 1m50.
  • Groupe 1/2/3 : de 9 à 36 kg : Plusieurs fabricants proposent des modèles 1/2/3 qui regroupent tous les groupes dans un modèle évolutif. Ces sièges conviennent souvent pour les enfants de 12 mois à 10-12 ans.

schema-siege-groupe.jpg 

Votre enfant mesure plus d’ 1m35 ? Il peut alors utiliser sa ceinture de sécurité tout comme vous.

Réduire

Comment installer un siège auto ?

Vous trouverez sur le marché soit des sièges Isofix, soit des sièges qui s'attachent avec les ceintures de sécurité. Quel que soit votre choix, il est important de bien installer le siège auto, car la sécurité passe avant tout par une bonne installation du siège.

  • Isofix : pour pouvoir acheter ce type de siège, votre voiture doit, elle aussi être équipée du système d’ancrage isofix. Avec ce système, vous limiter les accidents liés à une mauvaise installation. Car une fois fixé, le siège est lié au châssis du véhicule. Le siège auto se clipse en effet sur le siège. Seuls bémols, ils sont lourds et coûtent souvent plus chers que les sièges autos avec ceintures de sécurité.
  • Installation à l’aide de la ceinture de sécurité auto : si vous optez pour ce type de siège, faites attention à bien lire le manuel d’installation. Ces sièges sont plus souples en utilisation car vous pouvez transférer le siège d’une voiture à une autre par exemple. Par contre, des études ont montrés que 8 parents sur 10  installent mal ces sièges.
Réduire

Le siège doit-il être homologué ?

Lorsque vous achetez un siège auto, vérifiez toujours si le siège satisfait aux normes européennes les plus récentes. Vous retrouverez un label sur le siège auto indiquant le numéro d'homologation. Si ce numéro ne commence pas par 03 ou 04, vous ne pouvez pas l’utiliser.

Réduire

Conseils pour bien utiliser un siège auto

  • ​Changez de siège dès que la tête de votre bébé dépasse la hauteur du siège ou s’il a dépassé le poids maximal autorisé par le groupe de siège.
  • Désactivez l’airbag frontal lorsque vous mettez votre bébé dos à la route. Il y a un réel danger mortel.
  • Gardez le siège auto de votre bébé dos à la route le plus longtemps possible. Cela diminue fortement les risques de cervicalgie et ce, même en cas de freinage brusque.
  • N’hésitez pas à placer le siège de votre enfant au milieu à l’arrière. C’est la place la plus sécurisée. Elle évite les chocs latéraux.
  • Lisez bien les instructions du fabricant pour les sièges-autos attachés à l’aide de la ceinture de sécurité et pour les rehausseurs.
  • Attachez votre enfant dans son siège avec les harnais non tendus, laissez un cm d’écart est suffisant. Faites attention que le harnais ne soit pas entortillé.
  • Privilégiez la banquette arrière pour l’installation du siège auto car elle diminue le risque de blessures graves de 15 %.
Réduire

​​​