Prudence sur la route en cas de fortes pluies
En savoir plus sur ces assurances?

Prudence sur la route en cas de fortes pluies : quelques conseils

​La meilleure chose à faire quand il pleut des cordes ou qu'un orage se prépare est de rester chez soi. Vous n'avez pas le choix et vous devez prendre la route ? Lisez nos conseils. Ils vous aideront à adapter au mieux votre comportement au volant.

Saviez-vous qu'en 2019, le nombre de tués sur les routes a augmenté de 7 % ? La moitié de ces décès concernaient des automobilistes (48 %), suivis des cyclistes (15 %) et des piétons (14 %). On note également qu'une personne décédée sur cinq a entre 20 et 29 ans (source). Des chiffres pas très réjouissants ! Maintenant que l'automne est là et que l'hiver approche, les conditions météorologiques se détériorent. A cause de la pluie et du gel les routes deviennent glissantes. Les journées raccourcissent et nous conduisons donc plus souvent dans l'obscurité. Le moment est donc venu de redoubler de prudence pour éviter les accidents !​

Réduire

Faites-vous voir !

Par mauvais temps, il est essentiel d'être vu par les autres usagers. Naturellement, il est tout aussi important de bien voir sur la route. Vos phares et clignotants doivent donc être en parfait état.

Lorsqu'il fait sombre, vous devez allumer vos feux de croisement. Vous devez également les allumer en journée si de mauvaises conditions climatiques (pluie, brouillard, neige) limitent la visibilité à 200 mètres.

En Belgique, vous êtes obligé d'allumer vos feux antibrouillard à l'arrière par forte pluie ou lorsque le brouillard et la neige limitent la visibilité à +/- 100 mètres.

Enfin, n'oubliez pas que des essuie-glaces en bon état améliorent aussi votre visibilité.

Réduire

Soyez vu !

En cas de mauvais temps, il est essentiel que vous soyez vu par les autres usagers.
Et il est évidemment tout aussi important de bien voir. Les feux et clignoteurs de votre véhicule doivent donc être en parfait état de marche.

Lorsqu’il fait sombre, vous devez allumer vos feux de croisement.
En journée, vous devez également les allumer si de mauvaises conditions climatiques
(pluie, brouillard, neige) limitent la visibilité à 200 m.

En Belgique, vous êtes obligé d’allumer vos feux antibrouillard à l’arrière par forte pluie ou lorsque le brouillard et la chute de neige limitent la visibilité à +/- 100 m.

Réduire

Vérifiez vos pneus

Avoir des pneus à la bonne pression et avec une bonne profondeur de rainures est tout aussi important et vous permettra d'éviter l'aquaplanage et la perte de contrôle du véhicule. De plus, la distance de freinage dépend elle aussi de l'état de vos pneus.

Contrôlez-les donc régulièrement. Pour ce faire, utilisez une jauge de profondeur à différents endroits. La pression idéale des pneus est indiquée dans le livret d'instructions de votre voiture.​

Réduire

Adaptez votre conduite

Bien entendu, vous devez adapter votre conduite aux conditions météorologiques (tempête ou pluies diluviennes). N'oubliez pas que le mauvais temps allongera votre temps de parcours. Alors, partez à temps.

Et tenez compte des éléments suivants :​

  • Adaptez votre vitesse et gardez vos distances. Parfois, les limitations de vitesse indiquées sur les panneaux électroniques sont encore trop élevées.
  • Les pavés et les klinkers sont encore plus glissants quand il pleut.​
  • ​Anticipez le comportement des autres conducteurs.
  • Utilisez vos clignotants à temps, afin que les autres usagers prennent rapidement connaissance de vos intentions.
  • Si vous glissez, il est conseillé de relâcher directement la pédale de gaz, de freiner légèrement et d'éviter les mouvements brusques avec le volant.
  • Les tempêtes et bourrasques de vent ont un impact sur la tenue de votre véhicule, surtout sur les ponts, viaducs et autres endroits « ouverts ». Il est donc conseillé de redoubler de prudence, surtout si vous circulez avec une camionnette.
  • Anticipez les virages : réduisez la vitesse à l'approche d'un virage et évitez de donner de grands coups de volant.
  • Conduisez autant que possible dans les traces du véhicule qui vous précède. Ce dernier déplace en effet beaucoup d'eau, ce qui améliore votre adhérence sur la route. Tout en gardant vos distances, cela va de soi.
  • Évitez les dépassements, en particulier lorsqu'il s'agit de camions et de bus. Ces véhicules de grande taille déplacent une masse d'eau trop importante pour vos essuie-glaces.
  • N'utilisez pas le cruise control.
  • Accélérez lentement et de manière progressive.
  • Ne freinez pas brusquement : utilisez d'abord le frein moteur, puis la pédale de frein.
  • Montez les pentes avec un rapport de vitesse plus élevé que la normale. Dans les descentes, rétrogradez également à un rapport plus bas que dans des conditions météorologiques normales.
Réduire

Vérifiez si vous êtes suffisamment assuré

Qu'en est-il de votre assurance auto ? Votre voiture, vos passagers et vous êtes toujours bien protégés et couverts ?

Vous ne pouvez surtout pas faire l'impasse sur la RC Auto. Cette assurance est une obligation légale et indemnise les tiers pour les dommages que vous causez lors d'un accident de la circulation. Il peut s'agir de la partie adverse, mais aussi de vos passagers. Nous la complétons avec le bonus-malus le plus bas à vie et une assistance immédiate gratuite.

Si vous conduisez une voiture neuve, une Top Omnium ne constitue certainement pas un luxe. Tous les dommages causés à votre véhicule sont couverts, quelle qu'en soit la cause. De plus, vous pouvez choisir la valeur que vous assurez et votre voiture ne se déprécie pas pendant les 6 premiers mois et les 10.000 premiers kilomètres. Simulez votre assurance auto ici.

Bonne route!

Réduire

​​​​​​

​​