Montant avantage fiscal de l’épargne à long terme ?
En savoir plus sur ces assurances?

A combien s’élève l’avantage fiscal de mon épargne à long terme ?

L’épargne à long terme* offre jusqu'à 30 % de réduction d'impôt sur les primes versées. Pour l’année de revenus 2018, vous pouvez verser jusqu’à 2310 euros, ce qui équivaut à un avantage fiscal pouvant aller jusqu’à 693 euros.

Si vous effectuez un versement dans le cadre de votre épargne à long terme, vous bénéficiez jusqu'à 30 % de réduction d'impôt. Sachez toutefois que lors de votre 60e anniversaire (ou lors du 10e anniversaire du contrat si vous l’avez souscrit à partir de l’âge de 55 ans), il y a un prélèvement anticipatif de 10 %. En cas de rachat anticipé de votre contrat, le capital sera imposé à 33 % (majoré de la taxe communale). Et enfin, une taxe de 2 % sur la prime est due.

Exemple :

En 2018, vous versez le montant maximal autorisé, à savoir 2310 euros. Vous mentionnez cette somme dans votre déclaration fiscale pour l’exercice d’imposition 2019. Vous bénéficiez alors jusqu'à 30 % de réduction d'impôt​ sur la prime versée, soit un avantage fiscal de 693 euros. Et comme vous ne payez pas de taxe communale sur ce montant, votre avantage fiscal​ est encore plus élevé (entre 32 % et 33 % de réduction d'impôt, en fonction du pourcentage de taxe appliqué dans votre commune).

Réduire

La réduction d’impôt dont vous bénéficiez sur les primes versées dans le cadre de votre épargne à long terme, s’effectue dans le même panier fiscal que celle des intérêts et de l’amortissement de capital de votre prêt hypothécaire ou des primes de votre assurance solde restant dû.
Pour vos revenus de 2018, le montant maximal autorisé dans ce panier fiscal est fixé à 2310 euros. L’avantage fiscal dont vous bénéficiez via votre prêt hypothécaire a donc un impact sur le montant d’impôt que vous pouvez encore exonérer dans le cadre de votre épargne à long terme. Par conséquent, l’épargne à long terme présente  avant tout un intérêt avant la conclusion d’un emprunt hypothécaire ou une fois celui-ci intégralement remboursé.

Contrairement à l’épargne-pension, l’avantage fiscal de l’épargne à long terme reste également possible après 65 ans. La réduction d'impôt peut en effet être appliquée tout au long de la durée de votre contrat. ​

*L’épargne à long terme dont il est question dans cet article est la réduction d’impôt qui est d’application sur les primes des assurances-vie individuelles qui ne sont pas liées à un prêt hypothécaire ou qui sont liées à un prêt hypothécaire pour une habitation non propre et non unique.

Le traitement fiscal dépend de la situation individuelle de chaque client et est susceptible d’être modifié ultérieurement. 

Réduire

Réduire

​​