podcast

bien preparer sa pension

Bien préparer sa pension, c’est essentiel !

Chaque vie est différente, mais tout le monde se rejoint sur un point : nous voulons continuer à profiter de la vie durant notre pension. Mais est-ce possible ? Aujourd’hui, les jeunes ne s’occupent pas encore de la constitution de leur pension et n’ont aucune idée du montant qu’ils toucheront une fois qu’ils auront arrêté de travailler. Surtout, les Millennials sont bien conscients que leur pension sera inférieure à celle des Babyboomers.

Il existe 4 piliers pour se constituer une bonne pension et vivre confortablement jusqu’à 100 ans, ou plus.

Premier pilier : la pension légale

Il s’agit du montant versé par l’Etat dès que vous arrêtez de travailler. Le montant varie selon votre salaire, le nombre d’années de travail, la composition de votre famille et votre statut. Par exemple, un indépendant touchera plus ou moins 1.000 euros bruts par mois, un employé un peu plus de 1.200 euros et c’est le fonctionnaire qui gagnera le plus chaque mois. « J’ai été fonctionnaire pendant 42 ans, donc je n’ai pas à me plaindre », sourit Lucienne.

Jasper, 25 ans et Millennial, ne s’imagine pas pareille carrière. « Passer 42 ans dan»s la même boîte, c’est impossible ! Je pense que la pension légale va encore subir beaucoup de modifications durant les 42 prochaines années. Je n’y pense donc pas encore, je me concentre sur d’autres choses…

Deuxième pilier : la pension complémentaire

Pour un indépendant ou un employé, la pension légale n’est pas suffisante. Les premiers peuvent donc se constituer une PLCI (pension libre complémentaire pour indépendants) et les seconds peuvent compter sur une assurance-groupe constituée par leur employeur. « J’ai travaillé pendant 43 ans à temps plein et pourtant, je ne suis pas contente de ma pension. Heureusement, mon mari était fonctionnaire… », sourit Jacky.

Troisième pilier : l’épargne-pension ou l’épargne à long terme

Tout le monde peut souscrire une épargne-pension à partir de 18 ans. Cette option, fiscalement intéressante, doit être évaluée par un expert, qui pourra examiner votre situation personnelle. Mais une chose est certaine : plus vite vous commencez, plus ce sera avantageux pour vous ! « Je vais peut-être vous étonner, mais j’ai une épargne-pension et une épargne à long terme depuis trois ans », dit Jasper. « C’est vrai que les gens de mon âge ne pensent pas encore à ces possibilités mais j’ai eu la chance d’être bien conseillé par mon employeur et ma banque quant aux avantages, aux frais et aux taxes dont il faut tenir compte. »

Piet, 64 ans, a également pris une épargne-pension. Il touchera son argent l’année prochaine, mais il ne regrette pas son choix. « Quand j’étais jeune, je n’avais pas les moyens de souscrire une telle assurance car je devais payer ma maison et nourrir mes trois enfants. Mais maintenant, je me réjouis d’être l’année prochaine, d’autant plus que la taxe a déjà été prélevée à mes 60 ans. »

Quatrième pilier : l’épargne sans avantage fiscal

Tous vos investissements (achat d’une maison, assurance-vie…) entrent dans cette catégorie. « Personnellement, je remplis les critères de chaque pilier », dit Didier, 62 ans. « Quand je vois tout l’argent que nous laissons aux impôts, je trouve important de prendre une épargne-pension. Et j’ai préféré acheter une maison et partir une fois de moins en vacances. Si je devais donner un conseil aux jeunes, c’est de planifier, planifier et encore planifier. »

Notre Millennial, Jasper, est bien conscient de l’importance de planifier sa pension. Même s’il préfère encore partir en vacances plutôt qu’acheter une maison. « Pour terminer, je dirais que ce sont des choses qu’on doit aussi nous apprendre à l’école. Ces piliers et l’importance de la pension, ce sont des principes de base que tout le monde devrait connaître. Mais ce n’est pas le cas quand on quitte l’école. »

Car de nombreuses personnes sont étonnées du montant qu’elles touchent mensuellement lorsque l’heure de la retraite sonne.

4 take-aways


Babyboomers et Millennials : de nombreux clichés entourent ces deux générations. Les Millennials ne peuvent pas imaginer travailler 40 ans pour le même employeur, comme l’ont fait les Babyboomers. Ce n’est pas un détail car changer régulièrement de statut et d’employeur peut influencer la constitution d’une pension. Et les Millennials doivent en prendre conscience.

Ces deux générations se rejoignent notamment sur un point : ils veulent avoir les moyens de profiter de la vie une fois qu’ils auront pris leur pension. Dans ce cas, il est important de bien se préparer car avec l’espérance de vie qui ne cesse d’augmenter, vous deviendrez peut-être un Centennial !


Il est important de préparer financièrement sa pension pendant sa carrière active. Si vous commencez à construire votre pension suffisamment tôt, vous pourrez continuer à profiter de la vie lorsque vous serez Centennial.

Il ne faut pas sous-estimer le rôle que doit jouer l’enseignement. Durant son cursus scolaire, chaque étudiant devrait recevoir les informations de base sur les quatre piliers de pension : pension légale, pension complémentaire, épargne-pension et épargne sans avantage fiscal.


Données juridiques d'AG Insurance et droit applicable

AG Insurance (en abrégé AG) SA – Bd E. Jacqmain 53, 1000 Bruxelles – RPM Bruxelles – TVA BE 0404.494.849 – www.aginsurance.be - info@aginsurance.be - IBAN : BE13 2100 0007 6339 - 

BIC : GEBABEBB

Entreprise belge d'assurance agréée sous le code 0079, sous le contrôle de la Banque nationale de Belgique, Boulevard de Berlaimont 14, 1000 Bruxelles. Tous les contrats d'assurance sont soumis au droit belge. ​

FATCA/IRS Global Intermediary Identification Number (GIIN) : 6841D2.00021.ME.056

​​​​​​​​​​​​​