Puis-je reprendre mon épargne-pension ou à long terme dans ma déclaration ?
En savoir plus sur ces assurances?

Puis-je reprendre mon épargne-pension et mon épargne à long terme dans ma déclaration ?

​Vous pouvez parfaitement déclarer les primes pour votre épargne-pension ou votre épargne à long terme* dans votre déclaration d'impôt. Elles vous donneront droit à un bel avantage fiscal de 25 % ou 30 %.

​L'épargne-pension et l'épargne à long terme vous permettent de vous constituer un joli capital pension supplémentaire. Ces deux formes d'épargne sont par ailleurs encouragées fiscalement : elles donnent droit à un avantage fiscal de 25 % ou 30 % sur les primes versées et sont cumulables. Toutefois, sachez que lors de votre 60e anniversaire (ou lors du 10e anniversaire du contrat si vous l'avez souscrit à partir de l'âge de 55 ans), il y a un prélèvement anticipatif de 10 % pour l'épargne à long terme et de 8 % pour l'épargne à long terme. Pour les contrats soumis au régime de l’épargne à long terme, la taxe de 2% sur les primes est due.​
Réduire

Avantage fiscal

​Pour l'année de revenus 2018 (exercice d'imposition 2019), le montant maximum déductible fiscalement pour l'épargne-pension est égal à 960 ou 1230 euros. Si vous versez une prime inférieure ou égale à 960 euros, vous bénéficiez de 30 % de réduction d'impôt sur les primes versées. Si vous choisissiez de verser un montant compris entre 960 et 1230 euros, vous bénéficiez de 25 % de réduction d'impôt sur les primes versées. Cela vous procurera un avantage fiscal de :

  • 288 euros si vous versez 960 euros
  • 307,50 euros si vous versez 1230 euros​

L'épargne à long terme offre jusqu'à 30 % de réduction d'impôt sur les primes versées. Pour vos revenus de 2018, le montant maximal autorisé dans ce panier fiscal est fixé à 2310 euros**. Vous bénéficiez alors d'un avantage fiscal de 693 euros.

Attention : l'épargne à long terme est reprise dans le même ‘panier fiscal’ que celui, entres autres, des amortissements de capital, des intérêts et des primes de votre assurance solde restant dû couvrant le prêt hypothécaire de votre habitation propre. Autrement dit, en fonction de la Région où vous habitez et de la date de souscription de votre emprunt hypothécaire, il est possible que vous ne puissiez pas ou seulement de manière limitée, bénéficier d'un avantage fiscal via l'épargne à long terme. Lisez-en plus ici sur le bonus logement et la fiscalité de l'épargne à long terme.

Réduire

Sur votre déclaration d'impôt

Concrètement, vous pourrez reprendre votre épargne-pension et votre épargne à long terme ici dans votre déclaration :

  • Primes pour l'épargne-pension :
    cadre X (dépenses donnant droit à une réduction d'impôt) sous le point D (Épargne-pension).

  • Primes pour l'épargne à long terme :
    cadre IX (intérêts et amortissements de capital des emprunts et primes d'assurances-vie individuelles donnant droit à un avantage fiscal) sous le point 5 (Primes d'assurances-vie individuelles).
 

* L’épargne à long terme dont il est question dans cet article, est la réduction d’impôts qui est d’application sur les primes des assurances-vie individuelles qui ne sont pas liées à un prêt hypothécaire ou qui sont liées à un prêt hypothécaire pour une habitation non propre et non unique​.

** Le traitement fiscal dépendra de la situation personnelle du contribuable et pourra changer à l'avenir.
Réduire

​​​​