Podcast

épargner pour votre pension

Epargner pour votre pension : on vous l’a souvent répété quand vous étiez petit(e) ?

La vision de la famille ne cesse d’évoluer avec le temps. Dans les années 50, un couple achetait rapidement une maison avec un grand jardin, cultivait son propre potager et accueillait bien vite deux, trois voire cinq enfants. Plus tard, les parents retournaient chez leurs enfants pour profiter de leurs vieux jours.

Les Babyboomers, nés durant cette période, ont progressivement mis fin à cette tradition en privilégiant leur bonheur à celui des autres. « Pourtant, j’ai une famille assez traditionnelle », dit Johan, notre Babyboomer de 67 ans. « Je suis marié depuis 44 ans avec la même femme et j’ai deux enfants. C’est assez traditionnel et je peux dire que je suis heureux. »

Les Millennials ont encore été plus loin dans cette évolution. La maison est devenue un petit appartement et le jardin s’est déplacé dans le parc du centre-ville. Les Millennials veulent profiter de la vie tout de suite. « Lorsque j’étais étudiant, je pensais que ma vie serait en ordre à 30 ans, mais je peux dire que ce n’est pas le cas », sourit Max, 32 ans.

Deux points de vue opposés et pourtant, nos deux témoins se rejoignent sur un point : la famille traditionnelle n’est pas si ringarde qu’il n’y paraît. « Mon père allait travailler, pendant que ma mère était à la maison. Quand je revenais de l’école, il y avait toujours quelqu’un et mon repas était prêt. Nous n’avions peut-être pas beaucoup d’argent, mais nous étions heureux », confirme Johan. Max va dans le même sens : « La famille traditionnelle offre une plus grande stabilité. »

Qui va s’occuper de la pension des Millennials ?

Avec une population qui vit de plus en plus longtemps, les Centennials pourraient devenir une norme. Que va-t-il se passer avec la pension légale des Millennials ? Les gens sont de moins en moins solidaires, il y a de moins en moins de jeunes pour payer la pension des plus âgés : sur papier, le futur peut faire peur.

Mais Dimitri Mortelmans, professeur en sociologie à l’université d’Anvers et spécialiste des familles, se veut optimiste. « Aux Etats-Unis, on pense que les familles n’ont plus d’avenir. Je dirais plutôt qu’il y a eu une évolution. Dans les années 50, l’homme ramenait l’argent et la femme s’occupait de la maison et des enfants. Aujourd’hui, les deux partenaires travaillent mais la femme est responsable des tâches domestiques, même si les hommes actuels aident davantage que leurs pères », dit-il.

Si les deux membres du couple gagnent un salaire, ils auront quand même besoin d’une pension légale. Aujourd’hui, de nombreux spécialistes sont assez pessimistes sur ce point. « Ce raisonnement ne tient pas compte de l’évolution démographique. Un jour, les Babyboomers vont mourir et ne percevront donc plus de pension. Cela libérera de la place pour les Millennials. Dire qu’ils n’auront pas de pension est donc exagéré. »

Préparer sa pension est un must

Malgré l’optimisme de Dimitri Mortelmans, il est indispensable de préparer sa pension suffisamment tôt pour garder le même rythme de vie jusqu’à 100 ans ou plus. « Mes parents m’ont toujours dit que je devais penser à mon avenir, car je n’aurais pas aussi facile qu’eux », dit Max, notre Millennial. « Pourtant, je ne prépare pas encore ma pension. Je suis à la recherche de mon bonheur actuel. Est-ce utile de penser à être heureux quand j’aurai 70, 80 ou 90 ans ? Ça semble loin tout ça… »

De son côté, Johan, Babyboomer de 67 ans, ne veut pas retomber dans les habitudes de la famille traditionnelle des années 50. « Nous avons eu assez de libertés, notamment pour préparer notre pension sur le plan financier. Nous avons épargné et je trouve ça chouette de tirer son plan. Il n’est pas question que je demande l’aide de mes enfants. »

Et puis, les assistants vocaux peuvent amener un peu de compagnie aux personnes âgées isolées. Même s’ils ne contribuent pas à notre système de retraite…

4 take-aways


Les centenaires seront bientôt la norme et non plus l’exception. L’avenir appartient aux Centennials ! Et cette ancienne génération a plus d’une corde à son arc : il est grand temps de valoriser son expérience au sein de la société.

Continuer à profiter de la vie jusqu’à vos 100 ans ou plus : c’est possible si vous commencez à préparer financièrement votre pension suffisamment tôt.


Babyboomers et Millennials : les clichés… sont bien des clichés. Les deux générations se ressemblent plus que vous l’imaginez. Pourtant, la famille et la société dans laquelle chaque génération a grandi sont bien différentes. Les liens familiaux ont évolué, mais ils sont toujours très solides !

Les Babyboomers se sont rebellés contre la vie traditionnaliste de leurs parents. Les Millennials veulent juste être heureux, de préférence tout de suite et sans se soucier des autres. Néanmoins, ils doivent s’occuper du désordre laissé par les Babyboomers. Discussion passionnante !


Données juridiques d'AG Insurance et droit applicable

AG Insurance (en abrégé AG) SA – Bd E. Jacqmain 53, 1000 Bruxelles – RPM Bruxelles – TVA BE 0404.494.849 – www.aginsurance.be - info@aginsurance.be - IBAN : BE13 2100 0007 6339 - 

BIC : GEBABEBB

Entreprise belge d'assurance agréée sous le code 0079, sous le contrôle de la Banque nationale de Belgique, Boulevard de Berlaimont 14, 1000 Bruxelles. Tous les contrats d'assurance sont soumis au droit belge. ​

FATCA/IRS Global Intermediary Identification Number (GIIN) : 6841D2.00021.ME.056

​​​​​​​​​