Partagez
En savoir plus sur ces assurances?

L'impact des réformes des pensions

Ce qui change pour votre pension

Le gouvernement Di Rupo a pris diverses mesures pour maintenir les gens plus longtemps au travail. Celles-ci ne seront pas sans conséquences pour votre pension complémentaire.

La pension complémentaire imposée différemment

Le capital pension que vous épargnez par l'intermédiaire de votre employeur est, depuis le 1er janvier 2013, imposé différemment. Les nouveaux taux s'appliquent au capital pension constitué à travers les cotisations de votre employeur.

 

Âge de paiement de la pension complémentaire
 
Avant le 01/07/2013 * Taux d'imposition à partir du 01/07/2013 * ​
Pension (anticipée)
autre que légale​
Pension (anticipée)
légale​
60 ans ​ 16,66 %​ 20,19 %​ 16,66 %​
61 ans 16,66 %​ 18,17 %​ 16,66 %​
62 à 64 ans 16,66 %​ 16,66 %​ 16,66 %​
65 ans
10,09 % (à condition d'être actif jusqu'à l'âge légal de la pension),
autrement 16,66 %​
10,09 % (à condition d'être actif jusqu'à l'âge légal de la pension),
autrement 16,66 %
10,09 % (à condition d'être actif jusqu'à l'âge légal de la pension),
autrement 16,66 %

*Les pourcentages ci-dessus représentent le précompte professionnel en tenant compte du décompte partiel de la taxe communale.

Pour les capitaux constitués grâce à vos cotisations personnelles, rien ne change.

 

Âge pension légale (anticipée)

Taux d'imposition **
60 ans
Versements avant 1993 : 16,66 %
Versements après 1993 : 10,09 %​
61 ans
Versements avant 1993 : 16,66 %
Versements après 1993 : 10,09 %​
62 à 64 ans

Versements avant 1993 : 16,66 %

Versements effectués après 1993: 10,09 %​

65 ans

Versements avant 1993 : 16,66 %

Versements effectués après 1993: 10,09 %​

** Les pourcentages ci-dessus représentent le précompte professionnel en tenant compte du décompte partiel de la taxe communale.
Réduire

Cotisation spéciale de sécurité sociale

Depuis le 1er janvier 2012, une cotisation spéciale de sécurité sociale est en vigueur. Celle-ci s'élève à 1,5 %. Elle est prélevée lorsque les cotisations patronales et salariales (vie et décès) dans une assurance-groupe ou un fonds de pension dépassent la limite de 30.000 euros sur base annuelle. Cette cotisation est payée par l'employeur ou la société.
Réduire

Avantage fiscal forfaitaire lié aux cotisations personnelles

L'avantage fiscal dont vous bénéficiez sur vos cotisations personnelles dans votre plan de pension complémentaire s'élève forfaitairement à 30 % à compter de l'année d'imposition 2013 (année des revenus 2012). Il variait auparavant entre 30 et 40 %.

Enfin, la réforme des pensions vise aussi une généralisation du deuxième pilier, en priorité pour ceux qui n'ont pas accès à celui-ci.
Réduire