10 Miles blessures de course
En savoir plus sur ces assurances?
Déclarer une hospitalisation?

Blessures de course les plus fréquentes

Comment les prévenir, les reconnaître et les soigner ?

Tout coureur connaît cette sensation de plénitude après un effort intense. Mais que faire quand les blessures vous empêchent de pratiquer votre sport préféré ? Les blessures de course sont douloureuses, ennuyeuses et parfois tenaces. Découvrez ici comment les soigner ainsi que quelques conseils d'Energylab pour éviter de vous blesser.

Vous avez donné le meilleur de vous-même lors des AG Brussels 10 Miles ou vous allez bientôt participer aux AG Antwerp 10 Miles & Marathon? Vous espérez alors naturellement qu'aucune blessure ne viendra gâcher la fête. Lisez ces conseils pour une préparation sans encombre en vue de votre prochaine course et savoir comment vous soigner en cas de blessure.

Les coureurs sont le plus souvent confrontés aux quatre blessures suivantes :

  • inflammation du tendon d'Achille
  • périostite
  • syndrome rotulien
  • fracture de stress
Réduire

Inflammation du tendon d'Achille

Les symptômes

D'abord une légère douleur après la course, qui disparaît après quelques heures. Mais sans traitement, le problème peut empirer et une douleur permanente peut réapparaître après un petit temps au-dessus du talon. Le tendon d'Achille peut aussi gonfler.

Le traitement

  • Un peu de repos et donc moins de course. Même si vous ne voulez pas l'entendre, écoutez votre corps.
  • Glace sur le tendon d'Achille cinq fois par jour.
  • Exercices d'étirement tous les jours, surtout pour les mollets.

 

Comment prévenir une inflammation du tendon d'Achille ?

  • Échauffez-vous toujours tranquillement avant d'aller courir.
  • Prenez le temps de bien étirer vos mollets.
  • Faites régulièrement des exercices de renforcement musculaire.
Réduire

Périostite

Les symptômes

Douleur à l'avant du tibia, surtout au milieu ou dans le bas. La douleur apparaît souvent lorsque votre talon touche le sol en courant, mais s'accentue systématiquement et ne disparaît plus au fil du temps.      

Le traitement

  • Repos.
  • Glace sur la zone douloureuse.
  • Anti-inflammatoires non stéroïdes.

 

Comment prévenir une périostite ?

Renforcez vos pieds, vos chevilles et vos mollets avec des exercices spécifiques. Répétez les exercices régulièrement, si possible même chaque jour.

Réduire

Syndrome rotulien

Les symptômes

Douleur dans et autour de la rotule. La douleur s'accentue souvent lorsque vous vous accroupissez, restez longtemps les genoux pliés ou montez ou descendez les escaliers.

Le traitement

  • Repos et... repos.
  • Exercices de renforcement musculaire. Renforcez surtout les quadriceps, en l'occurrence la partie interne.

 

Comment prévenir le syndrome rotulien ?

Veillez à renforcer autant que possible vos quadriceps à travers divers exercices.

Réduire

Fracture de stress

Les symptômes

Une fracture de stress commence par de légères douleurs pendant la course. Lorsque celles-ci s'accentuent, vous pouvez même les ressentir en marchant ou au repos. Pour les coureurs, les factures de stress se situent généralement au niveau du tibia, du péroné ou du pied. La cause est une surcharge chronique.

Le traitement

  • Arrêtez toute course pendant un certain temps.
  • Appliquez quotidiennement de la glace.

 

Comment prévenir une fracture de stress ?

  • Établissez un programme d'entraînement progressif.
  • Soignez votre technique.
  • Écoutez votre corps. Soyez attentif aux douleurs, même relativement légères.
Réduire

Prenez soin de vous pour en profiter encore plus après

Vous êtes blessé ? Soignez votre corps et ne précipitez pas les choses. Vous en profiterez encore plus une fois que vous pourrez reprendre la course. Préparez-vous dans tous les cas intelligemment et faites aussi attention à ce que vous mangez.

A l'année prochaine, espérons-le, pour les AG 10 Miles Series!

Réduire