burn-out
En savoir plus sur ces assurances?
Déclarer une hospitalisation?

Burn-out ?

Limitez-en les conséquences financières

Le burn-out est la maladie professionnelle du siècle. En identifiant les premiers symptômes, vous pourrez peut-être agir à temps. Mais que se passera-t-il si vous vous retrouvez ensuite en incapacité de travail ? Les assurances Revenu garanti et Hospitalisation vous protégeront financièrement.

Qu'est-ce qu'un burn-out ?

Un burn-out se caractérise par un épuisement physique et mental complet suite à la conjonction des éléments suivants :

  • charge de travail trop élevée,
  • stress chronique au travail et dans la vie privée,
  • objectifs professionnels irréalistes,
  • ambiance de travail désagréable.
Réduire

Comment prévenir un burn-out ?

En identifiant les causes à temps, vous pourrez prendre des mesures et sans doute éviter un burn-out.

  • Faites savoir à votre supérieur que vous êtes constamment en situation de stress. Il n'en a peut-être pas conscience.
  • Si vous ne pouvez pas vous adresser à lui, parlez alors au conseiller en prévention ou à une personne de confiance au sein de la société.
  • Réfléchissez sur les différentes manières de réduire le stress, au travail comme dans votre vie privée.
Réduire

Quelles assurances vous protégent en cas de burn-out ?

Qui dit burn-out dit souvent incapacité de travail pendant un certain temps et donc conséquences pour vos revenus. L'assurance accidents du travail obligatoire de votre employeur n'interviendra pas dans ce cas. Un burn-out n'est pas en effet un accident mais une maladie. Le Fonds des maladies professionnelles n'interviendra pas davantage.

Le premier mois de votre incapacité de travail, votre employeur paiera l'intégralité de votre salaire. Mais du deuxième au douzième mois, vous percevrez une indemnité maladie et invalidité qui ne s'élèvera plus qu'à 60 % de votre salaire. Après un an, vous passerez à 65, 55 ou 40 % de votre salaire, en fonction de votre charge de famille.

Réduire

L'indemnité maladie et invalidité en cas de burn-out sera donc plutôt limitée.

Surtout si le burn-out débouche sur une dépression et si une admission en hôpital ou dans un centre psychiatrique s'avère nécessaire. Les assurances suivantes représenteront un filet de sécurité supplémentaire pour maintenir vos revenus plus ou moins à niveau pendant votre incapacité de travail :

  • Si votre employeur a souscrit une assurance Revenu Garanti, elle vous permettra de limiter votre perte de revenus. Une telle assurance sera aussi vivement recommandée si vous êtes indépendant. Attention, la couverture est limitée à 2 ans maximum. 
  • L'assurance AG Care Hospitalisation rembourse pendant un maximum de deux ans les frais médicaux liés à une dépression en cas d'hospitalisation(s) ou d'admission(s) dans un centre psychiatrique.
    • L'option "Medi Assistance" vous donne aussi droit pendant toute l'année – en plus de nombreux autres services – à une assistance psychologique par téléphone. Vous pouvez dans ce cas appeler les psychologues jour et nuit et leur parler de votre situation. Si cela s'avère nécessaire, ils vous orienteront vers un service d'aide spécialisé ou des groupes d'entraide. Découvrez tous les services auxquels vous avez droit et comment les demander.
Réduire