Assurance hospitalisation : mutuelle ou assureur ?
Partagez
En savoir plus sur ces assurances?
Déclarer une hospitalisation?

Assurance hospitalisation : mutuelle ou assureur ?

Comparez

L'assurance obligatoire couvre une partie de vos frais de maladie. Une assurance hospitalisation complémentaire vous offre une couverture plus large pour une plus grande tranquillité d'esprit. Tant les mutuelles que les assureurs proposent ce type d'assurance. Ne comparez pas seulement le prix, mais aussi les garanties et les exclusions.

Prix

La mutuelle vous proposera probablement une prime intéressante pour l'assurance hospitalisation, mais celle-ci augmentera chaque année à mesure que vous vieillirez.

Un assureur fixera la prime au moment où vous souscrirez l'assurance hospitalisation, en se basant sur votre âge et votre état de santé. Cette prime ne sera plus adaptée par la suite que via les indexations légales ou lorsque la Banque nationale l'autorisera. Pour le reste, le tarif ne changera plus.

Réduire

Garanties

  • Hospitalisation

En cas d'hospitalisation, une mutuelle indemnise souvent sur base des tarifs pour chambres communes et à deux lits. Si vous optez pour une chambre particulière, l'intervention est alors plafonnée et vous devez payer vous-même une partie de la facture.

Un assureur avec une assurance hospitalisation complète (comme AG Insurance) vous garantit un remboursement illimité, même si vous choisissez une chambre particulière. Vous ne paiez vous-même une partie de la facture que si vous optez pour une chambre particulière dans un certain nombre d’hôpitaux plus chers.

  • Maladies graves

Les assurances complémentaires des mutuelles limitent le nombre de maladies graves pour lesquelles elles indemnisent les soins ambulatoires.

Les assureurs indemnisent généralement les soins ambulatoires pour un plus grand nombre de maladies graves. Leur couverture est par ailleurs plus large.

Les mutualités limitent l'intervention en cas d'hospitalisation à l'étranger.

Les assureurs indemnisent les frais d’hospitalisation à l'étranger et offrent souvent une assistance sur place, comme le rapatriement, le transport à l'hôpital, …

Réduire

Couverture

  • Couverture à vie ?

Pour pouvoir souscrire l’assurance hospitalisation d'une mutuelle, vous devez être membre de celle-ci. Cela signifie que lorsque vous ne serez plus membre, votre assurance expirera. Si vous cherchez alors une nouvelle assurance hospitalisation, elle sera  plus chère dans la mesure où vous aurez entre-temps vieilli.

Une fois que vous avez souscrit une assurance hospitalisation auprès d'un assureur, celui-ci est obligé de vous assurer à vie. Ce n’est qu’en cas de non-paiement ou de fraude de l’assuré que la compagnie d’assurances est autorisée à modifier ou résilier unilatéralement le contrat.

  • Délai d’attente

Les assurances complémentaires des mutuelles sont le plus souvent assorties d'un délai d’attente de trois à six mois. Autrement dit, votre assurance ne s'appliquera pas si vous tombez malade durant les premiers mois de votre assurance hospitalisation (différent en cas d'accident).

La plupart des assureurs vous assurent immédiatement dès la souscription. Donc aussi si vous tombez malade le premier mois.

Réduire

Exclusions

  • Assurance obligatoire

Si l'assurance légale ne rembourse pas certains frais, ceux-ci ne seront généralement pas non plus assurés par l’assurance hospitalisation des mutuelles.

Même si l'assurance légale ne rembourse pas certains frais, les assureurs le feront eux bien souvent. Par exemple pour certains médicaments, prothèses, …

  • Soins ambulatoires avant et après l'hospitalisation

L'intervention des mutuelles pour les soins ambulatoires se limite le plus souvent au ticket modérateur.

Les assureurs peuvent rembourser jusqu'à 100 % des frais médicaux et des médicaments, y compris les médicaments alternatifs et les accessoires médicaux comme la location d'un lit d'hôpital.

Réduire
Cette check-list vous aidera à évaluer les couvertures de votre assurance hospitalisation.