assurance hospitalisation bébé
En savoir plus sur ces assurances?
Déclarer une hospitalisation?

Votre nouveau-né est-il immédiatement assuré ?

​Vous vous apprêtez à découvrir les joies de la maternité et de la paternité ? Et votre partenaire et vous-même disposez chacun d’une assurance hospitalisation ? Bonne nouvelle : votre assurance soins de santé – ou celle de votre partenaire – couvre également votre petit bout et ce, dès la naissance.

Déclarez la naissance à votre assureur

​Une police d’assurance hospitalisation considère les membres de la famille de l’assuré comme des « assurés complémentaires » ou des « co-assurés ». Vous souhaitez ajouter votre enfant à l’une de vos assurances hospitalisation ? Pour ce faire, il vous suffit de déclarer la naissance de votre fille ou votre fils à l’assureur : les conditions générales précisent le délai dans lequel cette déclaration doit être effectuée. Votre petit bout sera alors immédiatement couvert par l’assurance, la plupart du temps sans examen médical ni période d’attente.

Si les deux partenaires disposent d’une assurance hospitalisation, vous avez donc le choix. Deux scénarios sont possibles :

  • un des deux contrats est une assurance de groupe, souscrite par l’employeur du partenaire concerné. Il se peut également que les deux contrats soient des assurances de groupe. L’enfant peut alors être ajouté au contrat en qualité de membre de la famille assurée. Il peut également être intéressant d’ajouter l’autre partenaire (toutefois, vérifiez d’abord les conditions).
  • Il ne s’agit pas de polices liées à l’activité professionnelle ? Dans ce cas, vous avez la possibilité de regrouper vos deux assurances hospitalisation sous une seule police familiale. Pour ce faire, il vous suffit d’être cohabitants de fait (et donc d’habiter officiellement à la même adresse). Il est fort probable qu’une seule police familiale soit plus avantageuse que deux polices individuelles distinctes. Certaines assurances hospitalisation proposent même une réduction spécifique aux familles.
Réduire

Jusqu’à quel âge ?

​Aucun âge spécifique n’est précisé pour qu’un enfant souscrive une assurance hospitalisation. Les enfants restent couverts par la police de leurs parents tant qu’ils restent à leur charge d’un point de vue fiscal.

Il est important d’intégrer votre enfant dans votre police d’assurance. Au moment où il quittera le cocon familial, il aura en effet le droit de prolonger l’assurance à titre individuel (auprès du même assureur), sans examen médical ni période d’attente. La procédure diffère selon qu’il s’agit d’une assurance individuelle ou liée à l’activité professionnelle. Si l’enfant est affilié à…

  • la police individuelle d’un de ses parents :

Dans ce cas, vous devez en votre qualité de parent (assuré principal) informer votre assureur du départ de votre enfant (co-assuré) du cocon familial et lui faire connaître sa nouvelle adresse. Il peut alors soumettre lui-même une demande d’offre.  L’assureur dispose ensuite de 30 jours pour soumettre une proposition d’assurance à votre fille ou votre fils. Si votre enfant accepte la proposition dans les 60 jours, aucune sélection n’est appliquée et la couverture de la police prend cours avec effet rétroactif, à compter du moment où la couverture de l’ancienne police a pris fin. Si votre enfant laisse expirer un délai de 105 jours, il perd son droit à cette proposition d’assurance.

  • une assurance collective, souscrite par l’employeur d’un de ses parents :

Si votre enfant quitte la maison pour vivre seul, il dispose de 105 jours pour informer l’assureur de son intention de prolonger l’assurance à titre individuel. De son côté, l’assureur lui soumet alors une proposition d’assurance, sans sélection médicale. Votre fille ou votre fils a ensuite 30 jours pour l’accepter (également avec couverture rétroactive). Une fois ce délai écoulé, votre enfant perd son droit à une prolongation individuelle.

Source : www.abcassurance.be

Réduire