facture d'hôpital assurance hospitalisation
Partagez
En savoir plus sur ces assurances?
Déclarer une hospitalisation?

Qu'y a-t-il sur ma facture d'hôpital ?

 

​Une facture d'hôpital reprend différents frais. Mais que payez-vous exactement ? Quand la mutuelle intervient-elle et qu'en est-il des suppléments ? Ce petit résumé pratique vous expliquera comment maintenir votre facture d'hôpital sous contrôle.

Cinq postes de frais

L'hôpital est une machine bien huilée avec prises de sang, radios, médecins et infirmières autour de votre lit, médicaments sur votre table de nuit ou dans votre perfusion, ... Tout cela avant la présentation de la facture. Une facture d'hôpital reprend cinq grands postes de frais :

 

  1. Frais de séjour dans votre chambre d'hôpital, repas, matériel médical et salaires du personnel soignant.

  2. Frais de pharmacie et de parapharmacie pour les médicaments reçus pendant votre séjour. Ce poste reprend également les implants, prothèses et accessoires médicaux non implantables, comme les bandages, un fauteuil roulant ou un appareil respiratoire.

  3. Honoraires médicaux et paramédicaux pour les examens et traitements par les médecins. Un forfait est dans tous les cas appliqué pour les analyses de laboratoire (biologie clinique), l'imagerie médicale et le service de garde, même si vous n'avez pas utilisé ces services. 

  4. Frais pour autres fournitures. Exemples : sang, plâtre, radio-isotopes ou lait maternel,…

  5. Divers frais non liés aux soins médicaux. Exemples : bouteilles d'eau, repas spéciaux, téléphone dans la chambre,…

Réduire

Intervention personnelle et suppléments

Votre facture d'hôpital distingue aussi clairement :

 

  • les frais que votre mutuelle paie directement et

 

  • les frais à votre charge.

 

Le montant à votre charge est composé de l'intervention personnelle ou du tiers payant d'une part et des suppléments, d'autre part.

Le tiers payant ne dépend pas de la chambre, mais les suppléments oui. Si vous optez pour une chambre particulière, les suppléments pour chambre et honoraires pourront être élevés. Renseignez-vous à l'avance auprès de votre médecin pour éviter les mauvaises surprises.

Réduire

Gardez le contrôle de votre facture d'hôpital

L'hôpital ne vous laisse pas souvent le choix quant au traitement et ne vous donne que peu de prise sur son coût. Voici toutefois quelques conseils pour éviter que votre facture d'hôpital ne devienne impayable.

 

  • Une chambre particulière est un choix logique si vous voulez plus de confort. Mais les suppléments qui y sont liés la rendront aussi sensiblement plus chère qu'une chambre à deux ou plusieurs lits. Pensez donc à vous informer sur le supplément et à vous renseigner sur le remboursement par l'assurance hospitalisation.

Une bonne assurance hospitalisation vous permettra d'opter en toute tranquillité pour un peu plus de confort.

  • Veillez à être en ordre de mutuelle. Payez de préférence vos cotisations par domiciliation, histoire d'éviter tout problème.

Attention : les indépendants doivent régler eux-mêmes leur affiliation à une mutuelle.

  • Choisissez une bonne assurance hospitalisation. Évaluez-la à l'aide de cette check-list.

 

  • Demandez à votre assureur hospitalisation d'appliquer le système du tiers payant. Votre assureur paiera ainsi la facture directement à l'hôpital et vous ne devrez rien avancer.

AG Insurance permet de demander l'accord pour le tiers payant en ligne grâce à Medi-Assistance, même sur votre tablette ou votre smartphone.

  • Ne reportez pas inutilement votre hospitalisation. Les frais liés à votre hospitalisation sont remboursés jusqu'à 1 mois avant l'hospitalisation. Cette période peut être étendue à 2 mois grâce à la garantie Delta.
Réduire