Partagez
En savoir plus sur ces assurances?

Plus d'assurance hospitalisation collective ?

Tout sur la continuation individuelle

​Une assurance hospitalisation via votre employeur représente un avantage extralégal intéressant. Mais que se passera-t-il si vous perdez la couverture de cette assurance (pension, crédit-temps, interruption de carrière, faillite ou licenciement) ? Vous aurez dans ce cas droit à une continuation individuelle.

Si vous perdez la couverture de l'assurance hospitalisation souscrite via votre employeur, vous aurez le droit, grâce à la loi Verwilghen, de poursuivre celle-ci individuellement, sans formalités médicales. Vous devrez toutefois répondre pour cela aux conditions suivantes :

  • Avoir été assuré de manière ininterrompue les deux dernières années.
  • Informer l'assureur à temps que vous souhaitez poursuivre l'assurance individuellement.

En cas de poursuite individuelle, l'assureur ne pourra pas exclure de maladies apparues lors de la couverture par l'intermédiaire de votre employeur. Il reprendra par contre les éventuelles exclusions et surprimes de la couverture collective. Vous bénéficierez ainsi à vie des mêmes garanties. Les membres de votre famille couverts par l'assurance collective pourront également poursuivre individuellement la couverture.

 
Réduire

Préparer la poursuite individuelle

Dans le cadre d'une assurance collective, tous les affiliés - jeunes ou vieux - paient une prime moyenne. Mais à partir du moment où vous poursuivrez la couverture individuellement, l'assureur adaptera la prime à votre âge. Par conséquent, vous paierez en général sensiblement plus que dans le cadre de la couverture par l'intermédiaire de votre employeur.
 
Pour éviter une trop grande différence entre les deux primes, vous pouvez préparer la couverture individuelle. Vous avez la possibilité, via votre employeur, de souscrire une solution individuelle et d'ainsi anticiper pendant votre carrière le futur bond de la prime de votre assurance hospitalisation.
 
Concrètement, l'assureur "figera" l'âge auquel vous souscrirez la solution individuelle, par exemple 35 ans. Si vous optez, vingt ans plus tard, pour une poursuite individuelle, vous paierez toujours le tarif d'alors, soit celui d'une personne de 35 ans, même si vous en avez entre-temps 55. La prime ne pourra en effet être augmentée que des indexations légales.
 
Les formules de préparation à la poursuite individuelle ne sont pas toutes identiques. Contrôlez dès lors bien :
  • Le prix qui vous sera appliqué dans le cadre de votre poursuite individuelle.

  • Les garanties dont vous bénéficierez dans le cadre de votre poursuite individuelle. Les garanties sont-elles déjà connues au moment de votre affiliation à la solution individuelle ou y aura-t-il des garanties futures ? A la souscription d’une formule AG Care Vision, AG Insurance figera pour vous les garanties de son assurance complète AG Care Hospitalisation. Vous avez ainsi la certitude que ces garanties ne changeront plus.

  • Si la formule offre des garanties complémentaires en plus du contrat par l'intermédiaire de votre employeur. Certaines formules (comme AG Care Vision) couvrent d'emblée les dépenses qui dépassent le plafond de l'assurance collective. Ces formules ne vous garantiront pas seulement une poursuite individuelle sans soucis, mais se révéleront également utiles lorsque vous serez encore affilié à l'assurance hospitalisation collective.
Réduire