Hospitalisation : l'impact de vos choix
Partagez
En savoir plus sur ces assurances?
Déclarer une hospitalisation?

Hospitalisation : l'impact de vos choix

Choisissez en connaissance de cause grâce à ces conseils

​Une hospitalisation est prévue prochainement ? Ces conseils vous aideront à préparer votre admission et à maintenir votre facture d'hôpital sous contrôle.

  1. Le choix de l'hôpital
    En concertation avec votre médecin, choisissez l'hôpital en fonction de sa localisation et/ou spécialisation. Vérifiez auprès de votre assureur s'il le considère comme un hôpital cher. Cela pourrait avoir des conséquences sur l'intervention de votre assureur.

  2. Le choix de la chambre
    Les hôpitaux ne peuvent pas réclamer de supplément de chambre ou d'honoraires pour un séjour en chambre double ou commune. Rien ne les en empêche par contre pour une chambre particulière et ces suppléments peuvent être très élevés. Informez-vous et vérifiez que votre assurance hospitalisation complémentaire remboursera (totalement) ces suppléments.

  3. Vérifiez votre assurance hospitalisation
    Dans quelle mesure êtes-vous bien assuré pour :

    • les frais médicaux, également les frais non remboursés par l'assurance maladie obligatoire,
    • les soins ambulatoires avant et après votre hospitalisation,
    • les services supplémentaires comme l'aide ménagère ou la garde, d'enfant,
    • votre séjour auprès de votre enfant hospitalisé.

    Assurez-vous aussi que vous avez bien payé toutes les cotisations de mutuelle et toutes les primes pour votre assurance hospitalisation.

  4. Informez votre assureur de votre hospitalisation
    Chez AG Insurance, cela peut se faire par téléphone ou en ligne sur www.mediassistance.be. Vous recevrez alors une lettre de confirmation avec des informations sur l'hospitalisation et les services supplémentaires auxquels vous pourrez faire appel. En savoir plus ?

  5. Au moment de votre hospitalisation, lisez attentivement la déclaration d'admission
    Celle-ci reprendra les frais que vous devrez payer. Ne payez pas d'acomptes démesurés à votre admission. Les hôpitaux demanderont généralement un acompte plus important si vous choisissez une chambre particulière ou si vous n'êtes pas en ordre de mutuelle.
Réduire

Hospitalisation imprévue

​Si vous vous retrouvez de manière inattendue à l'hôpital, n'oubliez pas d'en informer votre assureur. 
Réduire

Hospitalisation imprévue à l'étranger

​Si vous vous retrouvez de manière inattendue à l'hôpital à l'étranger, montrez votre carte européenne d'assurance maladie (CEAM), la variante européenne de votre carte SIS. Vous pourrez obtenir cette carte auprès de votre mutuelle. Elle vous donnera la garantie de payer les mêmes tarifs dans l'hôpital étranger qu'en Belgique et vos frais seront payés directement par la mutuelle.

Certains hôpitaux étrangers osent parfois refuser la carte européenne d'assurance maladie. Ne payez rien sur place et avertissez-en votre mutuelle.

Prenez aussi contact, en cas d'admission, avec votre compagnie d'assurance hospitalisation dans le délai indiqué (chez AG Insurance : dans les 24 h). Comment déclarer une hospitalisation à l’étranger à AG Insurance ?
 
CONSEIL : emportez toujours la carte de votre compagnie d'assurance hospitalisation lorsque vous partez en voyage. Vous aurez ainsi ses coordonnées à portée de main.

Réduire