Sports extrêmes
Partagez
En savoir plus sur ces assurances?
Déclarer une hospitalisation?

Votre assurance hospitalisation et les sports extrêmes ou dangereux : qu’en est-il ?

Pratiquer un sport de manière responsable, un choix toujours sensé

​Les amateurs d’aventure qui s’essayent à un sport extrême ont tout intérêt à vérifier au préalable ce qui est couvert par leur assurance hospitalisation et ce qui ne l’est pas. AG Care Hospitalisation vous facilite la vie et offre une couverture complète aux mordus qui respectent toutes les règles de sécurité du sport concerné. Pour les professionnels également, il existe une solution complète.

Commençons par le début : qu’entend-on par sport extrême/dangereux ?

Les sports extrêmes ou dangereux sont des sports peu courants qui peuvent souvent impliquer un danger certain pour celui qui les pratique, comme le saut en parachute, le canyoning, l’alpinisme,… mais aussi des sports moins ‘aériens’ comme la plongée (en eaux profondes) ou les sports moteur. La plupart des sports d'hiver, tels que le ski ou le snowboard, ne sont pas non plus sans danger.
Réduire

Je pratique un sport extrême ou dangereux, puis-je souscrire une assurance hospitalisation ?

Tous les assureurs ne font pas preuve de la même souplesse concernant les conditions d’affiliation appliquées aux adeptes de la pratique récréative et/ou professionnelle de ces activités. Mieux vaut par conséquent vous informer de manière consciencieuse si vous souhaitez souscrire une assurance hospitalisation.

Nous avons choisi la voie de la simplicité : quel que soit le sport que vous pratiquez, vous pouvez toujours conclure une assurance AG Care Hospitalisation. Aucune pratique sportive autorisée par la loi n’est exclue.
Réduire

Les frais médicaux liés à la pratique de mon sport me seront-ils remboursés ?

Nous appliquons à tous les sports les règles en vigueur pour le sport en question : si vous respectez les prescriptions de sécurité du sport que vous pratiquez, vos frais médicaux vous seront remboursés grâce à AG Care Hospitalisation. En revanche, si vous agissez de manière inconsciente, le remboursement peut vous être refusé.

Chaque discipline sportive dispose d’un règlement de sécurité de base ou d’un code de conduite. Cela peut aller du bon sens le plus élémentaire, comme le port du casque si vous participez à une course sur circuit, aux principes de sécurité plus spécifiques pour tel ou tel sport. En définitive, l’important est de vous tenir à l’ensemble de ces règles de conduite. Vous les trouverez sur le site internet de la fédération sportive concernée.

Naturellement, vous devez également respecter la loi. S’il vous prend l’envie d’escalader des bâtiments publics ou privés sans l’autorisation préalable du propriétaire (la ‘grimpe urbaine’), vous enfreignez la législation belge. En cas d’accident, l’assurance hospitalisation ne rembourserait pas les frais médicaux.
Réduire

Qu’en est-il de la pratique professionnelle d’un sport ?

Si vous pratiquez certains sports dangereux en tant que professionnel ou en compétition, il se peut qu’une surprime vous soit demandée. Dans ce cas, contactez votre courtier ou votre banque pour obtenir des informations spécifiquement adaptées à votre situation.
Réduire

Derniers conseils…

​Si vous pratiquez un sport dangereux en club, celui-ci souscrit généralement une assurance accidents pour vous couvrir. Toutefois, ces assurances limitent bien souvent le niveau de remboursement des frais médicaux et appliquent par ailleurs de nombreuses exclusions (comme l’utilisation d’un caisson de décompression en plongée). Une assurance hospitalisation tombe donc toujours à point nommé. Renseignez-vous auprès de votre club de sport pour en savoir plus.

Pratiquer un sport de manière responsable, c’est avant tout faire preuve de bon sens :

  • Veillez à être accompagné : il y aura toujours quelqu’un pour aller chercher du secours.
  • Contrôlez toujours au préalable l’état de votre matériel.
  • Sport en plein air ? Consultez les prévisions météorologiques !
  • Ne consommez pas d’alcool avant ou pendant la pratique d’un sport (dangereux).
Réduire