stress enfant
En savoir plus sur ces assurances?
Déclarer une hospitalisation?

Votre enfant est stressé pour les examens ?

Voici comment aider votre enfant à se détendre

Les examens sont-ils une période synonyme de pleurs, stress et crises de panique pour votre étudiant ? Ces conseils vous aideront à le détendre pendant les examens et réduiront son stress dans la vie en général.

Conseils pour se détendre pendant les examens

La période des examens est intense et exige beaucoup de votre enfant. Mais tant que le stress ne prendra pas le dessus, votre fils ou fille (et vous-même) la traversera sans trop d'encombres et aura droit ensuite à des vacances bien méritées. Vous trouverez d'ores et déjà ici quelques conseils pour réduire le stress des examens.

  • Aidez votre enfant à établir un planning d'étude réaliste.
  • Veillez à ce que sa chambre et ses cours soient en ordre.
  • Prévoyez un quart d'heure de pause toutes les heures.
  • Laissez votre enfant bouger ou faire quelque chose de banal pendant la pause : aller au magasin, pendre le linge, promener le chien, ... De quoi reposer quelque peu son cerveau.
  • Évitez la télé et le smartphone.
  • Préparez un en-cas sain : un fruit, du yaourt ou quelques noisettes.
  • Prêtez une oreille attentive et laissez votre enfant évacuer la pression après avoir étudié ou après un examen.
  • Veillez à ce que votre enfant se détende encore un peu avant d'aller au lit.
  • Surveillez le sommeil de votre enfant.
  • Restez positif, quoi qu'il arrive.
Réduire

Les symptômes du stress chez les enfants

La période des examens peut être très stressante pour les étudiants (et leurs parents), mais passe aussi très vite. Comme les adultes, les enfants peuvent toutefois être stressés pendant de plus longues périodes. En tant que parent, cela se remarque à des petites choses, expliquent la spécialiste Els Vercruysse et son équipe Elsitas. Votre enfant a par exemple du mal à se lever ou à s'endormir et se sent fatigué, même s'il dort suffisamment. Il n'a pas envie d'aller à l'école et même ses hobbys ne l'intéressent plus. Votre enfant se plaint de maux de tête, de douleurs musculaires, de maux de ventre, il est tracassé, a du mal à se concentrer et à retenir certaines choses. Cela se remarque à ses résultats scolaires et à sa confiance en lui. Votre enfant peut aussi devenir plus vite énervé, angoissé, défaitiste ou triste, il se renferme sur lui-même ou est au contraire très agité.
Réduire

Voici comment réduire le stress dans la vie de votre enfant

Si vous voulez éviter que votre enfant se perde dans notre société dirigée par la performance, vous aurez alors un rôle important à jouer en tant que « tampon » et exemple, estime Els Vercruysse d'Elsitas.

  • Surveillez l'agenda et les limites de votre enfant : gardez un œil sur ses activités et prévoyez des moments de repos si cela devient trop. Apprenez en même temps à votre enfant à réagir lorsque l'équilibre entre repos et activité penche du mauvais côté. Apprenez-lui à être assertif et à oser dire « non ».

     
  • Ne mettez pas votre enfant sous pression pour en faire toujours plus et mieux. Si ses résultats scolaires sont moins bons, parlez-en sans mettre la pression. Vous lui laisserez ainsi le temps de prendre confiance en lui et de se faire une image positive de lui-même.

     
  • Essayez de faire en sorte que la situation à la maison soit stable.

     
  • Veillez à ce que les enfants dorment, bougent et sortent suffisamment. Allez par exemple promener une demi-heure tous les jours avec votre enfant et apprenez-lui à se déplacer de manière autonome à vélo.

     
  • Mangez le plus sainement possible. Prévoyez du temps pour un bon petit déjeuner et pour préparer une boîte à tartines saine.

     

Profitez ensemble de petites choses.

Réduire