verzekeringen starter
Partagez
Une question?
Contactez nos conseillers!

Protégez-vous, vous et votre famille

Assurances indispensables pour les starters

Vous vous lancez comme indépendant et relevez de ce fait un beau défi. Veillez toutefois à bien vous protéger, vous et votre famille, et à vous constituer à temps une pension complémentaire.

Revenu garanti

Qui dit incapacité de travail pour cause d'accident ou de maladie, dit diminution sensible des revenus alors que vous devez continuer à payer vos factures. Et l'allocation de la mutuelle est dans ce cas loin d'être suffisante. Une assurance Revenu garanti permet de compenser (partiellement) la perte de revenus en cas d'incapacité de travail. Les primes sont en outre totalement déductibles fiscalement.

Réduire

Intervention en cas de décès

Intervention en cas de décès

Une assurance décès permet de préserver le niveau de vie de votre famille si vous venez à décéder subitement et si celle-ci doit continuer à payer la crèche, l'électricité, la nourriture, etc. avec une source de revenus en moins. C'est vous qui choisissez la durée et le montant assuré.

Réduire

Pension complémentaire

La pension légale d'un indépendant reste très nettement inférieure à celle d'un travailleur salarié. En moyenne, la pension légale d'un indépendant est de 801 euros par mois. Vous avez donc tout intérêt à vous constituer un capital-pension complémentaire. Vous disposez pour cela de différentes possibilités, avec chaque fois un avantage fiscal :


Vous ne travaillez pas en société :

  • Pension Libre Complémentaire pour Indépendants ou PLCI

Vous avez le choix entre une "PLCI ordinaire" et une PLCI sociale. La prime maximale dans le deuxième cas est un peu plus élevée et vous bénéficiez également de quelques garanties supplémentaires comme une rente en cas d'incapacité de travail. Tout indépendant a intérêt à conclure une PLCI : c'est intéressant pour votre pension et pour vos impôts.

 

  • Contrat INAMI

Cette formule est possible si vous êtes un médecin, dentiste, kinésithérapeute, pharmacien, logopède ou infirmier indépendant conventionné. Vous percevez alors une allocation que vous pouvez utiliser pour un revenu garanti (par ex. via une assurance complémentaire dans le contrat INAMI) et/ou la constitution d'une pension complémentaire.

 

 


 

Vous travaillez en société :

  • Pension Libre Complémentaire pour Indépendants ou PLCI

Tout indépendant a intérêt à souscrire une PLCI, à la fois intéressante pour la pension et les impôts. Vous pouvez payer les primes à titre privé ou les faire payer par votre société. Vous avez le choix entre une "PLCI ordinaire" et une PLCI sociale. La prime maximale dans le deuxième cas est un peu plus élevée et vous bénéficiez également de quelques prestations de solidarité, comme une rente en cas d'incapacité de travail.

 

  • Engagement Individuel de Pension ou EIP

La société paie les primes et peut aussi les déduire. Vous êtes le bénéficiaire. Vous pouvez encore épargner à travers votre EIP pour la période durant laquelle vous ne constituiez pas encore de pension complémentaire. C'est ce que l'on appelle un back-service, avec la possibilité de remonter jusqu'à dix ans en arrière pour la période où vous étiez actif en dehors de votre société actuelle. Une manière de combler la marge fiscale restante du passé. Pour être déductibles fiscalement, les primes doivent respecter la règle des 80 %.

 

  • Vous pouvez aussi, à travers la société, souscrire des couvertures décès et incapacité de travail complémentaires.
Réduire

Personnel

Une assurance de groupe représente un atout pour attirer de nouveaux collaborateurs et lier encore un peu plus les collaborateurs importants à votre société. Une assurance de groupe vous permet d'épargner pour leur pension, mais leur offre aussi une protection complémentaire en cas d'incapacité de travail et de décès.

Réduire