Garantie Décès dans une assurance-pension
Protection supplémentaire en cas de décès, en complément à votre constitution de pension.
 
Tranquillité d'esprit

Vous avez l'assurance que votre famille pourra maintenir son niveau de vie si vous décédez.

Choix du capital décès

Vous pouvez opter pour un capital décès constant ou dégressif (PLCI, contrat INAMI ou EIP) ou pour un capital constant (CPTI).

Dans le cadre de votre assurance-pension

Vous ajoutez une protection supplémentaire à votre PLCI, EIP, contrat INAMI ou CPTI moyennant un faible coût supplémentaire.

Tarif compétitif

Une petite partie seulement du budget pour votre pension complémentaire suffit pour offrir une sécurité supplémentaire à votre famille.

Totalement sur mesure

 


En quoi cette assurance est-elle intéressante pour moi ?

Votre décès représenterait assurément un sérieux coup dur pour votre famille. Non seulement émotionnellement, mais aussi financièrement.

La Garantie Décès complémentaire dans votre PLCI, EIP, contrat INAMI ou CPTI vous garantit une certaine tranquillité d'esprit. car vous savez alors que votre famille n'aura pas de soucis financiers après votre décès et pourra maintenir son niveau de vie.

En intégrant la Garantie Décès dans votre assurance-pension, vous ne payez qu'un faible montant supplémentaire et bénéficiez d'une protection complète via un seul produit.

Si vous intégrez la G​arantie Décès dans votre EIP, les cotisations sont payées par votre société, mais c'est votre famille qui est protégée.

couverture décès  
Comment fonctionne cette assurance ?

Si vous décédez avant la date finale de votre assurance-pension, la réserve constituée revient normalement à votre/vos bénéficiaire(s). Grâce à la Garantie Décès, votre/vos bénéficiaire(s) a/auront droit à une sécurité financière supplémentaire à votre décès.

En optant pour un contrat PLCI, INAMI ou EIP, 3 options s'offrent à vous:

  • Le bénéficiaire perçoit  la réserve de votre contrat à votre décès, en tenant compte du capital fixe minimal que vous avez fixé au préalable ;

Un exemple : la réserve de votre contrat s'élève à 100.000 euros. Vous avez opté pour un capital décès fixe minimum de 120.000 euros. À votre décès, votre bénéficiaire recevra 120.000 euros. Si le capital décès fixe minimum que vous avez choisi est de 90.000 euros et qu'à votre décès la réserve de votre contrat est de 100.000 euros, votre bénéficiaire recevra 100.000 euros.

  • À votre décès, le bénéficiaire perçoit la réserve de votre contrat, en tenant compte d'un capital décès minimum dégressif. Il s'agit d'un choix idéal pour protéger un prêt hypothécaire si vos enfants ont quitté le nid et que votre besoin de protection a diminué. 

Un exemple : vous avez contracté un prêt hypothécaire de 100.000 euros​ que vous remboursez par des annuités fixes. Dans le cadre de votre assurance pension, vous optez pour un capital décès minimum dégressif de 100.000 euros, afin que votre prêt hypothécaire soit protégé en cas de décès. L'objectif est de faire en sorte que vos proches survivants n'aient pas de problèmes financiers et puissent rembourser le prêt hypothécaire dans son intégralité. Si la réserve de votre contrat au moment de votre décès est de 70.000 euros et dépasse le capital restant au moment de votre décès, vos proches recevront le montant de la réserve. ​

  • ​Vous pouvez également opter pour un capital décès dégressif en plus de la réserve de votre contrat. 

Un exemple : vous avez contracté un prêt hypothécaire de 100.000 euros. Dans le cadre de votre assurance-pension, vous optez pour un capital décès complémentaire dégressif de 50.000 euros, qui sera donc versé à votre bénéficiaire en plus de la réserve de votre contrat. À la fin de votre contrat, la réserve s'élèvera à 60.000 euros. Vos  proches recevront 110.000 euros (la réserve + le capital décès dégressif choisi) au moment de votre décès.

Avec une Convention de Pension pour Travailleurs Indépendants (CPTI), 2 options s'offrent à vous pour votre capital décès : 

  • Un capital décès fixe minimum 
  • Ou un capital décès fixe supplémentaire​

Une petite partie du budget consacré à votre pension complémentaire suffit pour apporter une sécurité financière supplémentaire à votre famille. Le prix de la couverture décès est déterminé en fonction du montant à assurer, de la durée de la couverture et si vous êtes fumeur ou non. 

La prime à payer pour la couverture décès sera déduite de la réserve de votre contrat de pension. 

Quand et comment puis-je utiliser ma Garantie Décès ?

Cette protection supplémentaire prend fin à l'échéance de votre assurance-pension. ​

Il existe 2 cas de figure dans lesquels votre couverture décès peut être plus courte que votre assurance-pension :

  • Via un contrat PLCI, INAMI ou EIP avec une couverture décès minimum fixe, vous pouvez opter pour une durée plus courte que celle de votre assurance-pension.
  • Lorsque la couverture est liée à un prêt hypothécaire, vous pouvez aligner la durée de votre couverture décès dégressive sur celui-ci. La durée choisie peut être plus courte que celle de votre assurance-pension. 

Comme le montant prévu par votre assurance-pension est obligatoirement versé à la prise (anticipée) de votre pension légale, les garanties complémentaires expirent également à ce moment-là.

Si vous venez à décéder, vos proches doivent nous remettre notamment un extrait de l'acte de décès et reçoivent alors le capital-décès dans les meilleurs délais.

couverture décès  
couverture décès  
Quels sont les choix dont je dispose pour cette assurance ?

Vous pouvez adapter la Garantie Décès à votre situation personnelle. Vous choisissez en effet :

  • PLCI, INAMI ou EIP : un capital décès minimum fixe ou dégressif ou un capital décès complémentaire dégressif. CPTI : un capital décès minimum fixe ou complémentaire.
  • les bénéficiaires liés à cette garantie supplémentaire.​

 
 
 
 

​​​​​​​​​​​​

Protection des consommateurs et gestion des plaintes
Consultez les informations légales relatives à nos assurances