pension complémentaire auprès d'un 'assureur solide
Une question?
Contactez nos conseillers!

Vous cherchez une pension complémentaire ?

Choisissez un assureur financièrement sain

Se constituer une pension complémentaire est un travail de longue haleine. Mieux vaut donc choisir un assureur financièrement sain et suffisamment solide pour pouvoir respecter ses engagements à long terme. Sa solvabilité et sa manière de gérer l'environnement de taux faibles vous en diront beaucoup sur sa fiabilité.

Long terme

Que vous décidiez de vous constituer une pension complémentaire à travers une PLCI, un contrat INAMI ou un EIP, ou souscriviez une assurance de groupe pour vos collaborateurs, votre contrat courra le plus souvent sur 30 ans voire plus. Pour être sûr que votre assureur sera en mesure de fournir les prestations promises à ce moment-là, mieux vaut donc en choisir un aux reins financièrement solides.

Les trois éléments suivants vous en diront un peu plus sur la solidité financière d'un assureur :

Réduire

1. Une gestion des risques responsable

Une entreprise d'assurance supporte les risques de ses clients et les gère correctement : elle les répartit entre un grand nombre de personnes, en fait supporter une partie par des réassureurs et constitue un matelas de capitaux pour amortir les chocs.
Réduire

2. Une bonne solvabilité

La solvabilité est la mesure dans laquelle un assureur a la capacité de respecter ses obligations, également en cas d'incidents majeurs comme un krach boursier, un tremblement de terre ou une pandémie. Les règles rigoureuses de l'Europe – Solvency II – obligent les assureurs à se constituer un matelas de capitaux suffisamment épais pour surmonter ce genre de situations. La directive Solvency II offre ainsi une très grande protection aux assurés.

AG Insurance dispose d'un matelas de capitaux environ deux fois plus important que ne l'exige Solvency II.

Les agences de notation tiennent fortement compte de la solvabilité des assureurs. Vous trouverez ici les différents ratings d'AG Insurance.

Réduire

3. Une politique d'investissement responsable dans un contexte de taux faibles

D'un côté, les assureurs doivent encore continuer à garantir les taux d'intérêt du passé pendant encore dix, vingt ou trente ans. De l'autre, leurs propres placements rapportent moins compte tenu de l'extrême faiblesse des taux d'intérêt actuels. De quoi placer les assureurs face à un défi majeur.

Les assureurs doivent investir de manière responsable et disciplinée pour pouvoir garantir les taux d'intérêt du passé. Cela signifie :

  • investir dans des obligations d'États et de sociétés de qualité,
  • diversifier le mieux possible le portefeuille de placements avec des actions, des obligations, de l'immobilier, etc.
  • structurer le portefeuille de placements de manière à disposer à tout moment d'une quantité de liquidités suffisante pour faire face aux obligations, également à l'avenir. C'est ce que l'on appelle le cash-flow matching. Littéralement, cela signifie que les flux d'argent entrants et sortants doivent correspondre. Le cash-flow matching exige un suivi discipliné au fil des années et s'avère plus facile avec des portefeuilles de placements suffisamment grands.
Réduire