financer un projet immobilier via sa pension complémentaire
Une question?
Contactez nos conseillers!

Indépendants : un projet immobilier via votre pension complémentaire ?

C’est possible, en Belgique et partout en Europe !

Chaque année, vous épargnez pour votre pension par le biais de votre activité professionnelle. Le capital vous sera en principe versé au terme du contrat. Mais saviez-vous que vous aviez également la possibilité d'utiliser ce capital (totalement ou partiellement) avant terme pour financer un projet immobilier (achat ou travaux de rénovation) ? On vous dit tout !

À qui s'adresse cette solution ?

Grâce au capital épargné via une PCLI (pension complémentaire pour indépendants), un EIP (engagement individuel de pension) ou une CPTI (convention de pension pour travailleurs indépendants), vous avez la possibilité de profiter de votre épargne sans plus attendre afin de financer un projet immobilier !

En bref :

  • Indépendant en personne physique ou dirigeant d'entreprise indépendant : via la PCLI
  • Dirigeant d'entreprise indépendant : via l'EIP (en complément à la PCLI)
  • Indépendant en personne physique : via la CPTI (en complément à la PCLI)

 

Salarié ? Votre assurance de groupe pourrait représenter une alternative !

Quels projets pouvez-vous financer ?

  • Un premier achat immobilier
  • Des travaux de construction, rénovation ou amélioration : une piscine ? Une véranda ? Une nouvelle cuisine ? Tout est possible.
  • Une résidence secondaire (en Belgique et en Europe)​
Réduire

Investir dans l’immobilier via votre pension complémentaire : comment ça fonctionne ?

Concrètement, il existe principalement 2 possibilités, chacune avec ses spécificités :

1. L'avance

Vous demandez une avance sur le capital de pension déjà constitué de votre contrat d'assurance. Le contrat se poursuit et vous continuez à épargner jusqu'à son terme.

Vous pouvez ensuite, si vous le souhaitez, rembourser cette avance entièrement ou partiellement. Si l'avance n'a pas été remboursée au terme du contrat, le montant sera tout simplement déduit du capital final. ​

2. La mise en gage

Vous utilisez votre capital de pension en tant que garantie dans le cadre d'un emprunt hypothécaire classique. Si vous décédez prématurément, vos proches ne devront pas s'acquitter du remboursement du prêt (en fonction du montant).

Réduire

« Le prix de l’immobilier grimpe chaque année, j’aimerais investir dès maintenant ! » Philippe, consultant en informatique

Réduire

financer projet immobilier via pension complémentaire

La retraite rêvée de Philippe ? De longues et belles années dans une résidence secondaire en Espagne. ​

Seulement voilà, Philippe est réaliste ! Le prix de l'immobilier continue de flamber et il se demande s'il pourra encore financer son projet une fois pensionné. Grâce aux conseils de son conseiller en assurances, il décide de se lancer dès maintenant, grâce au capital de pension complémentaire de son contrat EIP​

Les avantages pour Philippe ?

  • Concrétiser son projet immobilier dès aujourd'hui, sans devoir attendre sa pension
  • Financer son projet immobilier via sa pension complémentaire, sans entamer son épargne propre
  • Son contrat se poursuit, il continuera à épargner pour sa pension jusqu'au terme du contrat en bénéficiant d'une réduction d'impôt sur le revenu via sa société
  • Les primes versées restent déductibles en tant que frais professionnels (selon les conditions prévues)


Maintenant que l'aspect pratique est sous contrôle, il ne lui reste plus qu'un détail à régler : plutôt l'Andalousie ou la Catalogne ?

 

Un bon conseil : comme Philippe, parlez-en avec votre conseiller en assurances qui déterminera, avec vous, la formule la plus adaptée à vos besoins et objectifs !​



--------




Cette publicité est relative aux assurances pension 2e pilier d'AG Insurance (branche 21).Elles sont soumises au droit belge. Avant la souscription du produit, il est nécessaire de prendre connaissance des conditions générales et de la fiche info 2e pilier, disponibles gratuitement sur www.ag.be