Du rhume à la pneumonie... Comment reconnaître les symptômes ?
Partagez
En savoir plus sur ces assurances?
Déclarer une hospitalisation?

Du rhume à la pneumonie... Comment reconnaître les symptômes ?

Lorsque la grippe devient pneumonie

​Peau sèche, refroidissements et grippe sont des maux typiques de l'automne. Généralement inoffensifs, ils disparaissent souvent naturellement. Mais que faire si une grippe évolue en pneumonie et nécessite une hospitalisation ? Vous pouvez alors compter sur votre assurance hospitalisation.

​Les enfants, les personnes âgées ou dont le système immunitaire est fragilisé sont plus sensibles à la grippe et courent le risque que celle-ci ne se transforme en pneumonie.
Réduire

Les symptômes de la grippe

​Les symptômes typiques de la grippe sont la fièvre, les douleurs musculaires, les maux de tête et parfois les nausées. Si une personne à risque présente des symptômes grippaux, mieux vaut ne pas attendre trop longtemps avant de contacter un médecin. Pour un enfant de plus de deux ans, vous pouvez éventuellement attendre trois jours pour voir comment la fièvre et les symptômes évoluent. Chez un enfant plus jeune, mieux vaut prévenir un médecin dès que de la fièvre apparaît.
Réduire

Les symptômes de la pneumonie

​Si, en plus des signes propres à la grippe, vous présentez aussi les symptômes suivants peut-être avez-vous une pneumonie et mieux vaut consulter un médecin dans les plus brefs délais.

  • Vous êtes essoufflé et vous sentez oppressé.
  • Vous respirez vite et superficiellement.
  • Vous devez tousser mais avez du mal à expectorer.
  • Vous êtes fatigué et avez moins d'appétit.
  • Vous buvez ou urinez très peu.
  • La fièvre persiste depuis plus de cinq jours.
  • La fièvre revient après avoir disparu quelques jours.

 

Contrairement à la grippe, dont l'origine est virale, une pneumonie est le plus souvent due à une infection bactérienne et des antibiotiques sont conseillés.

Réduire

Hospitalisation

​Une pneumonie peut parfois nécessiter une hospitalisation. Dans ce cas, vous pourrez compter sur votre assurance hospitalisation pour le paiement de la facture d'hôpital. Les frais médicaux liés à votre hospitalisation seront également indemnisés. Il s'agira plus précisément des frais de médicaments, d’honoraires (para)médicaux, de soins infirmiers et de soins à domicile pendant une période donnée avant et après l'hospitalisation. Vérifiez votre assurance hospitalisation pour voir ce qu'elle couvre et en connaître les plafonds.

Si votre enfant est hospitalisé, mieux vaudra, comme parent, rester autant que possible à ses côtés pour le réconforter et le distraire. Certaines assurances hospitalisation plus larges, comme AG Care Hospitalisation, proposent une solution ‘rooming-in’ qui vous permet de passer la nuit à l'hôpital auprès de votre enfant.
Réduire

Pneumonie à l'étranger

En cas de pneumonie à l'étranger, mieux vaudra redoubler d'attention. Dans les pays prescrivant beaucoup plus d'antibiotiques qu'en Belgique, certaines bactéries à pneumocoques sont immunisées contre les médicaments standard et vous risquerez que votre traitement soit inefficace. Soyez donc attentif si la fièvre revient après votre traitement.

Pour les frais de votre traitement, une bonne assurance hospitalisation vous permettra de dormir sur vos deux oreilles. Une assurance hospitalisation plus large vous assurera de manière illimitée et dans le monde entier et vous n'aurez aucun souci à vous faire quant à la facture d'hôpital. Elle sera payée directement à l'hôpital. Vous pourrez aussi compter sur une assistance, comme par exemple un rapatriement.

Conseil : avant de partir, vérifiez ce que vous devez faire en cas d'hospitalisation à l'étranger.
Réduire